La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

La diaspora de l’EEPT appelle le clergé à reconnaitre ses erreurs et à se réconcilier avec l’église

32

Depuis quelques mois l’Eglise Evangélique Presbytérienne du Togo (EEPT) traverse une crise et cette crise préoccupe les pasteurs et laïcs de l’EEPT de la diaspora. Le confrère de Gapola précise dans une lettre ouverte aux membres du Comité synodal et fidèles de l’EEPT, ceux-ci appellent à taire les divisions et à privilégier la sagesse évangélique.

Intitulée « Temps de la réforme : nécessité d’un retour aux sources véritables du protestantisme », la lettre ouverte aux membres du Comité synodal, aux pasteurs, catéchistes, presbytres, aux hommes, aux femmes et aux jeunes membres de l’EEPT s’inscrit dans le cadre de la célébration de l’anniversaire de la réforme protestante promulguée au 16ème siècle.

En effet, selon le confrère cette crise de l’EEPT est née de la vente de terrain. C’est la goutte d’eau qui a débordé le vase et a étalé pour la 1ère fois dans l’histoire du Togo, la mauvaise gouvernance de l’église à la place publique.

La note de la diaspora de l’EEPT se demande « C’est en effet une première, cette situation où une crise interne à l’EEPT se déballe sur la place publique. De quelles organisation et structure d’autorité dispose-t-on pour que la crise échappe à la maitrise et à la sagesse évangélique. Où sont passées les vertus de l’humilité et du dialogue ».

Pour l’édition 2021 de la réformation de l’église protestante, la diaspora invite à la réconciliation selon les Saintes écritures. « Pour cette édition de la réformation qui voit s’ouvrir devant nous les préparatifs de la pastorale et du synode, nous invitons le corps pastoral, le Bureau exécutif et le Comité synodal à œuvrer pour la réconciliation selon les paroles de Paul », a-t-elle appelé avant d’ajouter : « Optons pour la vérité évangélique c’est-à-dire : en reconnaissant nos erreurs, en les confessant, en demandant et en accordant le pardon et en nous réconciliant ».

Pour ces pasteurs, la solution pérenne à la crise que traverse l’EEPT consiste à engager une réflexion sérieuse sur les dysfonctionnements qui handicapent son témoignage dans la société togolaise, afin d’opérer une véritable réforme.

Il est à noter que l’Eglise Evangélique Presbytérienne du Togo (EEPT) avait célébré, il y a quelques années, son jubilé des 125 ans.

commentaires
Loading...