La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Le ministre Bawara licencie 137 enseignants grévistes

45

En dépit des mises en gardes prononcées par le gouvernement, les personnels du secteur pédagogique respectant le préavis du SET (Syndicat des Enseignants du Togo), ont quand-même fini par faire la grève. En réponse à ce non respect des textes législatifs en vigueur, le ministre Gilbert Bawara a dû passer à l’action. Il a répondu avec licenciement de plus d’une centaine d’enseignants.

En effet, ce mercredi 30 mars, le ministre de la Fonction publique, du Travail et du Dialogue social, M. Gilbert Bawara, a signé un arrêté qui donne lieu à des mesures administratives excluant du cadre des fonctionnaires du secteur éducatif, cent trente-sept (137) enseignants.

L’homme politique précise que cette décision qui conduit au chômage ces enseignants grévistes, ne résulte que de l’application des textes en vigueur. Les enseignants exclus sont désormais mis à la disposition de l’administration générale, a-t-il indiqué.

« Il s’agit, pour l’essentiel, d’agents qui se sont illustrés de façon répétitive dans des agissements contraires aux exigences d’enseignants en s’obstinant à créer et à entretenir dans ce secteur crucial de la vie nationale qu’est l’éducation, des tensions et perturbations », a posté le ministre Bawara sur son compte Twitter.

« Bien naturellement, nous demeurons disponibles et ouverts au dialogue avec tous les acteurs légalement constitués et nous réitérons la ferme volonté du gouvernement à poursuivre les efforts pour réformer et moderniser notre système éducatif », ajoute-t-il ensuite.

commentaires
Loading...