La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

La 3C Togo pour défendre les causes des Concasseurs de gravier du Togo

24

Un syndicat va représenter, avec la force de la pierre, l’intérêt des producteurs nationaux de moellons et de graviers concassés au Togo.

Les producteurs de moellons et de graviers concassés du Togo ne veulent plus à subir des revers de certains défis persistants dans le secteur. Le levier synergie est celui pour lequel ils ont opté. Face justement à certaines contingences récentes qui s’ajoutent à ces défis, il était inconditionnel pour eux de se fondre en un creuset.

Depuis ce 26 mai 2022, en effet, la Centrale des Carrières de Concassage du Togo (3C-Togo) a officiellement vu le jour à la suite d’une Assemblée générale tenue, à Lomé. Un bureau de sept (07) membres que dirige M. Passimzoue Issizaiwa, en est sorti. Il va diriger le bureau pour un mandat de trois (03) ans renouvelable.

Les défis auxquels font face ces producteurs sont aussi durs que les rocs et autres matières qu’ils manipulent chaque jour dans leur carrière. Mais comme ces défis ne sont pas insurmontables, ces derniers ont décidé de mutualiser leurs énergies en portant sur les fonts baptismaux, la Centrale des Carrières de Concassage du Togo (3C-Togo) et d’élire un bureau exécutif devant diriger l’organisation syndicale pour les trois prochaines années.
Afin de pouvoir contribuer à l’épanouissement socio-économique des membres de la Centrale et de tous les acteurs de la chaîne de valeur du secteur d’activité pour un développement humain durable et la protection environnementale, le secrétaire général élu de la 3C-Togo, M. Passimzoue Issizaiwa, compte travailler à regrouper autour du bureau des valeurs socio-économique d’intérêt commun, tous les promoteurs, opérateurs économiques, directeurs d’entreprises et acteurs assimilés de tous les ordres intervenant dans la chaîne d’activités des carrières commerciales de concassage.

« Notre jeune syndicat qui vient d’être porté sur les fonts baptismaux ne pourra perdurer dans le temps que si nous, les acteurs, mettons de notre bonne volonté et de notre détermination au quotidien. C’est pourquoi, j’en appelle donc à tous pour le respect des droits et devoirs auxquels nous nous sommes astreints tous ensemble volontairement et sans contraintes ; car, il en va de notre avenir », a-t-il défendu.

Pour surmonter surtout certaines difficultés administratives auxquelles ils font face, la lenteur dans le renouvellement ou l’obtention des permis d’exploitation, les amendes et pénalités parfois incompréhensibles, entre autres, le secrétaire M. Issizaiwa envisage faire beaucoup de diplomatie, il a promis que leur organisation participera aux côtés des pouvoirs publics au développement socio-économique du Togo dans la vision nourrie par les plus hautes autorités de notre pays, notamment à travers les axes 2 et 3 de la feuille de route gouvernementale 2020-2025 qui prévoit de dynamiser la création d’emplois en s’appuyant sur les forces de l’économie, moderniser le pays et renforcer ses structures. « L’Etat est un partenaire de taille, et nous ne saurons atteindre nos objectifs sans son soutien dans cette aventure qui commence aujourd’hui », a-t-il indiqué.

Selon le président du comité d’organisation, M. Koffi Kossi, la flambée des prix des intrants et consommables nécessaires à la production de moellons et graviers concassés, liée à l’évolution continue du cours du dollar et des conflits ici et là, leur font produire à perte ; la difficile harmonisation dans la tarification des prix des graviers, les tracasseries administratives parfois incompréhensibles auxquelles leurs entreprises font face, la grande lenteur et le retard inexpliqué dans le renouvellement ou l’obtention des permis d’exploitation font partie de ces défis dont la liste est non exhaustive.

Au vu de ce qui précède, a-t-il poursuivi, la mise en place d’un cadre syndical devant regrouper les entreprises intervenant dans le secteur et défendre valablement au mieux leurs intérêts, est aujourd’hui plus qu’impératif.

La Centrale des carrières de concassage du Togo (3C-Togo) compte en son sein des industries productrices de moellons. Elle a pour but de contribuer à l’épanouissement socio-économique de ses membres et au développement durable de leur environnement.

commentaires
Loading...