La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Les sociétés nationales de Croix-Rouge et de Croissant-Rouge en forum à Lomé

325

La Fédération Internationale des sociétés de la Croix Rouge et du Croissant Rouge en partenariat avec la Croix Rouge Togolaise et Ecobank Transnational Incorporate organise un Forum Internationale de la Croix Rouge et du Croissant Rouge du lundi 18 au 23 mars 2019 à Lomé.

Placée sous le thème «  Bâtir un leadership des sociétés nationales africaines dont nous pouvons être fiers », cette rencontre a pour but de rappeler la pertinence, le bien fondé, l’utilité et le parfait arrimage de la Croix rouge et du Rroissant rouge avec l’actualité.

A ce forum qui va durer trois jours, plus de 49 représentants des sociétés nationales de la Croix Rouge et du Croissant-Rouge participent aux travaux qui portent sur le Leadership, la réflexion sur la Conférence Internationale et la Réunion de Partenariat.

Pour M.Yawo Gavlo, Président National de la Croix-Rouge Togolaise “le choix porté sur le Togo pour abriter ces importantes rencontres constitue pour nous la traduction dans les faits, de la confiance que notre mouvement place en la Croix-Rouge Togolaise, en la qualité de l’hospitalité de la nation togolaise et dans les excellentes relations de travail qui existent entre les société nationale”.

Il a par ailleurs invoqué l’action humanitaire impartiale neutre opportune et le volume suffisant qui constitue la raison d’être de chacune des composantes de la Croix-Rouge qui pour lui est exigeante dans un monde de plus en plus inégalitaire, instable et complexe.

Pour cela il a invité les volontaires des différents mouvement à plus d’engagement à s’unir autour des défis qui sont les siennes afin d’être des organisations redevables et positive à travers l’engagement humanitaire.

“La plus grande bataille que nos sociétés nationales doivent gagner individuellement et collectivement. Nous devons devenir plus qu’aujourd’hui des organisations redevables et positivement jalouses de leur intégrité et de leur statut d’auxiliaires humanitaires des pouvoirs publics , en temps de paix comme en temps de conflits” a indiqué M. Gavlo.

Photo de famille du forum de la Croix-Rouge à Lomé
Photo de famille du forum de la Croix-Rouge à Lomé

“Nous avons la chance en tant que organisation d’avoir des valeurs et des principes qui sont basés sur l’humanité et la valeur accordé à la personne humaine. Notre responsabilité c’est de protéger les personnes vulnérables, c’est de sauver des vies humaines et de nous assurer que nous continuons tous les jours a la réduction de la souffrance des gens. Une telle organisation ne peut que continuellement s’ajuster pour pouvoir mieux répondre aux besoins des populations et nous savons aujourd’hui que avec les changements climatiques les besoins vont être encore plus importants, des souffrances vont être encore plus criardes. Comment nous en tant que société nationale de la croix rouge nous pouvons mieux s’organiser et répondre au mieux aux besoins des personnes sur l’étendue entière de nos différents pays. Nous avons la chance d’avoir ici à cette réunion des représentants de 49 sociétés nationales de la croix rouge et de croissants rouge de l’Afrique du Sud du Sahara qui sont représentés par leurs présidents leur secrétaires généraux et aussi la jeunesse dans leur organisation car ils ont compris que les jeunes sont les agents de changement” a précisé Dr Fatoumata Nafo-Traore, Directrice région Afrique de la Fédération Internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croisant-Rouge.

Dr Fatoumata Nafo-Traore
Dr Fatoumata Nafo-Traore

Le ministre de la santé et de l’hygiène publique, Prof Moustafa MIJIYAWA, à l’ouverture du forum, a exhorté les sociétés de la Croix Rouge et du Croissant Rouge à maintenir leurs fondamentaux impérissables. Il a également adressé les remerciements du Chef de l’Etat, et exprimé à travers lui, la gratitude du peuple togolais pour les actions multiformes menées depuis des décennies au Togo par la Croix Rouge et le Croissant Rouge.

Les Croix Rouges agissent chaque jour pour intervenir non seulement dans l’urgence mais aussi à travailler sur le développement durable, la résilience et du développement au niveau communautaire. Elles interviennent aussi en matière de la santé, l’accès à l’eau potable, en matière d’immigration, la sécurité alimentaire et surtout l’éducation.

commentaires
Loading...