La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Santé : des OSC proposent un système contributif selon les revenus de chacun

38

S’offrir des soins de santé de qualité ne devrait pas être un luxe et tout citoyen togolais, pauvre ou nanti, mérite un accès au service de santé. C’est certainement le but visé par la Plateforme des OSC pour le soutien à la vaccination et à l’Immunisation au Togo (POSCVI-Togo). Elle propose au gouvernement un système de santé contributif selon les moyens.

La Plateforme des OSC pour le soutien à la vaccination et à l’Immunisation au Togo (POSCVI-Togo) propose que la tarification des soins de santé soit liée aux revenus des citoyens. Ainsi, les personnes aux faibles revenus payeront moins pour s’offrir des soins tandis que les plus nantis auront des tarifs plus élevés.

Selon Republicoftogo, le but de mettre en place un système de santé contributif selon les moyens, est de parvenir à une même qualité de soins. D’après, Mazama-Esso Kola, le coordonnateur de la POSCVI-Togo, “il faut mettre en place un système à travers lequel ceux qui gagnent beaucoup d’argent payent plus que ceux qui gagnent moins. Ce système permettra de mobiliser des fonds et d’appuyer les services de santé à la base”.

Dans sa sacoche de recommandations à l’endroit des autorités togolaises au profit des populations togolaises, la plateforme des OSC pour le soutien à la vaccination et à l’Immunisation au Togo a proposé une meilleure gestion des hôpitaux et des dispensaires, notamment par l’entretien des équipements de soin.

Par ailleurs, les recommandations de cette association interviennent alors que le gouvernement pense déjà à quelques réformes qui vont faire la joie des citoyens. Faure Gnassingbé et ses collaborateurs envisagent la mise en place de la CMU (couverture maladie universelle). Les pharmaciens du Togo adhèrent à ce gigantesque projet dont les fondements sont en cours d’élaboration.

commentaires
Loading...