La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Un camion transportant 40 tonnes de maïs intercepté en direction vers le Ghana

25

 

L’équipe de contrôle du ministère du commerce et de la brigade de contrôle dans la nuit de mercredi à jeudi à Aflao (près de la zone frontalière avec le Ghana), alors qu’il tentait de sortir frauduleusement du pays a intercepté un camion transportant 40 tonnes de maïs.

Selon savoirnews, l’opération a été menée grâce à une alerte reçue sur le numéro vert 8585. Cette cargaison de maïs a été présentée ce vendredi à la presse par les ministres Kodjo Adedze du commerce et Akodah Ayewouadan de la communication.

Le ministre en charge du commerce précise qu’une batterie de mesures a été prise par le gouvernement pour lutter contre la vie chère et l’interdiction de l’exportation des produits de première nécessité sans autorisation y est bien marquée.

« En juin, le gouvernement a fait prendre un certain nombre de réglementations qui encadrent l’exportation de produits de première nécessité, notamment le maïs. Grâce au numéro vert le 8585, nous avons été alertés la nuit du mercredi relativement à une préparation de cette sortie frauduleuse de cette cargaison de maïs du pays sans autorisation », a souligné Kodjo Adedze. Il poursuit en relevant que « Vous ne pouvez pas exporter par exemple du haricot sans autorisation, vous ne pouvez pas le faire pour la farine de maïs, la farine de manioc, l’huile végétale. Vous ne pouvez pas exporter de la farine de blé. Il s’agit de denrées de première nécessité ».

Les auteurs de ce trafic céréalier seront soumis à la rigueur de la loi : « conformément à la réglementation, nous allons faire saisir ce camion et punir l’auteur de ce trafic illicite. Il sera soumis à la rigueur de la loi » a fait savoir le ministre du commerce.

commentaires
Loading...