La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Neymar à la croisée des chemins

177

L’internationale brésilien Neymar a retrouvé le PSG ce 15 juillet dans un contexte très tendu. Le Brésilien voudrait partir et le club, las de sa star, ouvre la porte. Mais pas question de brader l’attaquant pour autant. De quoi rendre l’opération d’un retour au FC Barcelone encore plus compliquée qu’elle ne l’est déjà, deux ans après le départ fracassant de Neymar…

Il y a deux ans, le Paris Saint-Germain était le grand animateur du marché des transferts de l’été en signant deux énormes coups. D’abord, le club de la capitale faisait sauter la banque en arrachant Neymar Junior au FC Barcelone en activant la clause libératoire du joueur, qui était de 222 millions d’euros. Le Brésilien devenait ainsi le footballeur le plus cher de l’histoire. Puis, Paris arrachait la nouvelle star Kylian Mbappé à l’AS Monaco pour 180 millions d’euros (bonus compris).

Deux ans plus tard, le PSG est de nouveau au cœur des mouvements les plus fous, un peu malgré lui. Mbappé a mis la pression il y a quelques semaines, mais sauf retournement de situation invraisemblable, l’attaquant ne partira pas durant cet été 2019. La donne est complétement différente, par contre, concernant Neymar.

Chronique d’un divorce amorcé en moins de deux mois

Voilà des semaines que le Brésilien et son club multiplient paroles et actions faisant penser à un divorce imminent. D’abord, le n°10 a quitté Paris direction le Brésil avant le dernier match de Ligue 1 – pour lequel il était suspendu – avec l’accord du directeur sportif Antero Henrique mais sans celui de l’entraîneur Thomas Tuchel, qui s’en est agacé publiquement.

Puis, mi-juin, l’information de L’Équipe tombe : le PSG serait prêt à laisser partir son joyau en cas d’offre intéressante. Deux graves blessures, un comportement général problématique, une accusation de viol présumé sont autant de facteurs de la lassitude du club. Le joueur lui-même aurait laissé entendre, avant de regagner son pays natal – où il s’est blessé avant le début de la Copa America, pour laquelle il a finalement été forfait –, qu’il voulait quitter Paris.

Et depuis, chaque jour apporte son lot de rumeurs, de déclarations officielles et de décisions. Neymar voudrait revenir au FC Barcelone, mais l’opération est très complexe. Le 8 juillet, nouvelle cassure : le Brésilien n’est pas là pour la reprise de l’entraînement, ce qui irrite Leonardo, qui a entretemps remplacé Henrique à Paris. Le PSG annonce qu’il va sévir quand le joueur affirme que le club savait qu’il reviendrait une semaine plus tard. Mais plus important encore : le même jour, Leonardo admet que Neymar veut partir, qu’il y a des contacts avec le Barça, et que Paris vendra le « Ney » si une offre satisfaisant lui parvient.

Le divorce en cours entre Paris et Neymar a encore progressé durant le week-end quand, dans un entretien au site Oh My Goal, l’attaquant a déclaré que l’un de ses plus beaux souvenirs était la « remontada », le fameux match du 8 mars 2017 quand le FC Barcelone a battu et éliminé le PSG 6-1 en Ligue des champions. Une déclaration prise comme un affront par les supporters parisiens. Nombre d’entre eux plaident désormais pour un départ de Neymar, un joueur qu’ils ont supporté mais jamais aimé comme par exemple Edinson Cavani, moins talentueux et bien plus apprécié.

Revenir à Barcelone, pas une mince affaire

Paris est donc prêt à vendre Neymar, mais hors de question de le céder à n’importe quel prix, surtout avec la menace du fair-play financier qui plane toujours. Le Brésilien a 27 ans, et malgré ses blessures, il conserve une belle cote. D’après Le Parisien, le PSG en demanderait quelque 300 millions d’euros. Un tarif énorme qui réduit la liste des prétendants. Ils semblaient être au nombre de deux il y a quelques semaines : le FC Barcelone, ancienne maison de Neymar entre 2013 et 2017, et le Real Madrid.

Mais la piste madrilène s’est quasiment envolée. En reconstruction, le Real a déjà déboursé 300 millions d’euros pour faire venir notamment Eden Hazard, Luka Jovic, Ferland Mendy… en attendant peut-être Paul Pogba. Et côté PSG, la Maison Blanche aurait surtout dans l’idée de s’attaquer à Kylian Mbappé à partir de l’été prochain.

Reste donc le Barça. Mais là aussi, l’affaire est très compliquée. D’abord, Neymar s’est mis à dos beaucoup de monde en Catalogne en choisissant de répondre aux sirènes du PSG en 2017. Son départ a été vécu comme une trahison, bien que le Brésilien conserve l’affection des cadres du vestiaire blaugrana, à commencer par Lionel Messi et Luis Suarez, les deux Sud-Américains avec lesquels il formait la fameuse « MSN ».

Ensuite, Barcelone a continué à vivre sans Neymar. Ousmane Dembélé a été recruté en 2017, puis Philippe Coutinho début 2018 et Malcom ensuite. Et après environ deux années de travail, les Catalans viennent de tout juste de s’offrir Antoine Griezmann. Avec également Frenkie de Jong parmi d’autres, le Barça vient de dépenser 233 millions d’euros.

Les dirigeants ne sont pas contre le projet d’un retour, mais plusieurs paramètres entrent en compte. Neymar devrait sans doute s’excuser pour regagner les cœurs des fans qui ne lui ont pas pardonné son départ. Et surtout, il faudrait que le FC Barcelone soit en mesure, tout simplement, de l’acquérir, d’un point de vue financier et d’un point de vue sportif. Les derniers achats barcelonais limitent la marge de manœuvre, et il y a embouteillage dans le secteur offensif.

Les prochaines semaines seront chaudes

Ce 15 juillet, Neymar a fait son retour en France. Il était bien à l’entraînement du PSG dans la matinée. Ni lui, ni le club ne se sont épanchés sur le sujet. Le Brésilien est pour l’instant muet sur les réseaux sociaux, et le PSG a seulement publié quatre photos où l’attaquant apparaît en train d’effectuer un entraînement en salle.

D’après RMC Sport, Leonardo et son jeune compatriote ont échangé quelques minutes. Neymar devrait bien être sanctionné, en interne, pour son retour avec sept jours de retard. Tel est le nouveau management d’un club qui a décidé de dire stop aux dérives individuelles. Mais pas plus de griefs en perspective ; le PSG ne peut pas non plus anéantir tous ses liens avec l’un des meilleurs joueurs du monde dont l’avenir s’écrit toujours, pour le moment, en son sein.

Maintenant, Neymar est dans l’expectative. Quel sera son avenir, alors que le mercato d’été bat son plein ? Dans les prochaines semaines, les rumeurs plus ou moins sérieuses risquent de se multiplier. Neymar jouera-t-il pour Paris, où son contrat court jusqu’en 2022 mais où il vient de se mettre l’opinion à dos ? Ou bien, retournera-t-il à Barcelone, si c’est seulement faisable ? C’est le feuilleton estival de la planète foot.

source : rfi

commentaires
Loading...