La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Thomas Kokou N’soukpoé met en garde Faure Gnassingbé et son entourage

491

Le président du Bloc d’Action pour le Changement (BAC) Thomas Kokou N’soukpoé au cours d’une émission chez nos confrères de Victoire Fm, dit prévenir l’actuel chef de l’Etat Faure Gnassingbé de “ne pas oser à se représenter pour les élections présidentielles de 2020”.

Thomas Kokou N’soukpoé, qui au début de la création de son parti politique pensait œuvrer avec le pouvoir en place pour solutionner le problème du chômage des jeunes, dit voir depuis un certain moment que Faure Gnassingbé n’est plus mieux placé pour briguer un quatrième mandat selon le prophète dont il est porte-parole.

« Dieu décide de se prononcer sur le cas togolais. Il rend son verdict sur la candidature de Faure Gnassingbé en 2020 à travers un message dit ‘prophétique » a-t-il déclaré ce mardi sur Victoire FM avant de laisser attendre que si “Faure Gnassingbé veut s’entêter, prévient-il, il trouvera malheur en chemin”.

Le premier responsable du BAC réaffirme la prophétie selon laquelle, aussitôt la fin du 3ème  mandat du président de la république en 2020,  c’est  homme de Dieu qui prendra la magistrature suprême du pays.

Thomas Kokou N’soukpoé dans son intervention met également en garde l’entourage de Faure Gnassingbé qui vont chercher à le pousser à se représenter en 2020.

« Ils vont vouloir pousser le chef de l’Etat à déposer sa candidature pour la présidentielle de 2020 en lui faisant comprendre qu’il a la force, l’argent et l’armée. Quand cela va capoter, M. Gnassingbé partira mais leur sort sera catastrophique » a-t-il expliqué.

Le responsable du BAC dans son intervention n’a pas passé sous silence la question de la CENI. L’institution chargée d’organiser les élections dit-il devra être recomposée, afin de garantir une assise paritaire.

Vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...