La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Un officier supérieur des FAT décède dans des conditions énigmatiques

1 823

Retrouvé ce lundi matin dans son bureau les pieds devant et la tête dans l’au delà, le Chef corps du 1er Bataillon d’intervention Rapide (BIR), le Lieutenant-Colonel Madjoulba Bitala s’en est allé et ce pour toujours.

Les conditions entourant ce tragique décès reste pour l’heure énigmatiques. L’armée togolaise toute entière est frappé par ce drame qui survient juste au moment où le chef de l’État, premier responsable des forces armées togolaise venait hier de renouveler son serment.

En 2014, le Colonel Madjoulba Bitala a été placé à la tête du premier bataillon d’intervention rapide. Il avait sous sa supervision au moins 500 hommes.

La rédaction d’Elite d’Afrique présente ses condoléances à la famille éplorée ainsi qu’aux FAT. Une enquête devra être incessamment ouverte pour élucider cette affaire.

commentaires
Loading...