La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Louise Mushikiwabo, le choix de l’UA pour la Francophonie

489

En octobre prochain le premier mandat de Michaëlle Jean au secrétariat général de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) arrive à son terme, la ministre rwandaise des Affaires étrangères Louise Mushikiwabo, en lice pour ce poste a profité de la rencontre des chefs d’Etats au sommet de l’Union africaine qui se tient à Nouakchott, pour lancer sa campagne et avoir le soutien des pays d’Afrique francophone.

Louise Mushikiwabo a déjà remporté l’adhésion d’une grande partie des Etats africains. Chef d’orchestre du Conseil exécutif, Louise Mushikiwabo encourageait jeudi, les Etats encore réticents, à nouer des partenariats avec l’Europe pour des relations « gagnant-gagnant », selon ses mots.

Louise Mushikiwabo a fait l’unanimité et devrait d’ailleurs être la seule candidate du continent afin de ne plus arriver en ordre dispersé, mais rassemblés derrière une personnalité.

Soutenu depuis par le président français, Emmanuel Macron, qui d’ailleurs est à l’origine de son entrée en lice, le président français était le premier en janvier dernier à émettre  l’hypothèse de la ministre rwandaise pour succéder à Michaëlle Jean. Elle a ensuite eu de forts soutiens de Moussa Faki Mahamat et surtout de Paul Kagame, où Louis Mushikiwabo est la ministre depuis plus d’une décennie.

 

commentaires
Loading...