La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Djaili Amadou Amal la meilleure auteure africaine de l’année

306

Le stand de l’Île-de-France, au salon du livre de Paris, a accueilli la cérémonie de remise du Prix de la meilleure auteure africaine : la Camerounaise Djaïli Amadou Amal succède ainsi à l’auteure gabonaise Honorine Ngou, avec son livre Munyal, les larmes de la patience, publié par les éditions Proximité.

Publié en septembre 2017, Munyal, les larmes de la patience prolonge la bibliographie de Djaïli Amadou Amal, déjà l’auteure de Walaande et Mistiriijo, dans lequel elle dénonçait les discriminations sexistes subies par les femmes. « Dans tout ce que je fais, j’essaie surtout de parler des discriminations faites aux femmes ; c’est mon cheval de bataille. La presse camerounaise m’a même surnommée la “Voix des sans voix” », explique l’auteure à l’Agence Cameroun Presse.

Le résumé de l’éditeur pour Munyal, les larmes de la patience :

Ramla, Hindou et Safira ! Trois femmes, trois histoires, trois destins plutôt liés. Ramla est mariée à Alhadji Issa, l’époux de Safira. Sa sœur Hindou épousera son cousin Moubarak. À toutes, l’entourage n’aura qu’un seul et même conseil : Munyal ! Patience ! Mariage forcé, violences conjugales et polygamie, Munyal ; Les larmes de la patience, brise les tabous en dépeignant à une dimension nouvelle, la condition de la femme dans le Sahel.

La cérémonie de remise du Prix de la meilleure auteure africaine a également été l’occasion de rendre un hommage à Bernard Dadié, le père de la littérature ivoirienne.

source: Afriquefemme

commentaires
Loading...