La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Le CIFS-Togo veut redynamiser le secteur de la filière soja au Togo 

Le Conseil Interprofessionnel de la Filière de Soja au Togo (CIFS-Togo) organise les 17 et 18 octobre 2023 à Lomé, des journées portes ouvertes (JPO). Les travaux ont été lancés ce mardi 17 octobre 2023 en présence du président du CIFS-Togo, Innocent K. KADZAKADE, des représentants des ministères chargés du commerce et de l’agriculture et des acteurs de la filière.

Placée sous le thème : « Filière de Soja face aux enjeux de l’exploitation de la transformation de la graine, quelles perspectives », cette initiative vise à redonner confiance aux acteurs et redorer les blasons après deux ans de difficultés connues par la filière.

A l’occasion de ces journées portes ouvertes des thématiques seront débattu à travers  des panels dans le but de permettre aux acteurs présents de discuter ensemble pour remettre la filière sur de bons rails.

« Il y a de cela deux ans la filière a connu des su bresso et les gens se démoralisent, tous les acteurs, financiers, producteurs, commerçants, tous sont découragés, donc pour enrailler ce découragement il a fallu que nous fassions ces journées portes ouvertes pour expliquer aux gens que ce n’est qu’une parenthèse et que les beaux jours reviennent. Aujourd’hui, tous les acteurs sont convaincus qu’il faut travailler ensemble pour aller de l’avant, c’est cette division qui avait fait que nous avions eu quelques soucis », a souligné le président du CIFS-Togo, Innocent K. KADZAKADE.

A la fin de ces journées portes ouvertes, le CIFS-Togo va procéder au lancement officiel de la 5ème édition de la campagne de commercialisation du soja et de ses produits dérivés.

Le Conseil Interprofessionnel de la Filière de Soja au Togo (CIFS-Togo) a pour but de représenter la filière en tant qu’interlocuteur auprès des pouvoirs publics et privés. Il défend les intérêts professionnels, techniques, économiques et financiers de l’ensemble de ses membres.

Le CIFS-Togo a également le rôle de promouvoir et de maintenir le principe de la solidarité et de la nécessaire complémentarité entre les principaux acteurs. Il contribue à la collecte, à l’analyse et à la diffusion de toutes les informations de nature à favoriser le développement de la filière de soja au Togo. Il facilite aussi la mise en relation des acteurs intervenants dans la filière notamment sur la base des chaînes de valeur.

commentaires
Loading...