La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

COVID 19: la CEMAC bénéficie d’un appui de 13 millions de dollars US de la BAD

328

L’Afrique centrale composée de la RD Congo et des pays de communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CEMAC) compte à ce jour plus de 18.500 cas de personnes infectées par le nouveau Coronavirus.

La zone CEMAC composée du Cameroun, Centrafrique, Congo, de la Guinée équatoriale et du Tchad recense 13.177 patients infectés avec 322 décès et 5 419 guéris. La RD Congo quant à elle compte 3 325 cas avec 72 décès et 482 guéris.

Afin d’appuyer ces pays à faire face à la pandémie et à ses conséquences, le groupe de la BAD a décidé le 2 juin dernier, d’accorder un financement de 13,55 millions de dollars américains aux pays de ces zones.

Cet appui comprend un don de l’enveloppe régionale du FAD-14 de 10,88 millions de dollars en faveur de la CEMAC, un don du Fonds africain de développement (FAD) de 1,22 million de dollars en faveur de la RDC, ainsi que deux dons en faveur du Tchad, de 330 000 dollars du FAD et de 1,12 million de dollars du pilier III de la Facilité d’appui à la transition (FAT).

Soutenir la résilience dans la lutte contre la pandémie

Trois objectifs principaux sont visés par cet appui financier. Il s’agit de l’amélioration de la prévention et le renforcement du contrôle de la pandémie de Covid-19 en Afrique centrale, de l’amélioration des capacités techniques et opérationnelles des institutions sanitaires et le renforcement de la résilience des populations et une meilleure coordination pour la gestion du Covid-19 au niveau régional.

Le programme prévoit notamment la fourniture d’équipements de protection aux agents de santé, la mise à disposition de kits sanitaires et de kits de test, la fourniture d’ambulances médicalisées aux structures sanitaires. Il prévoit également la formation des agents communautaires pour la recherche et le suivi des cas contacts et la sensibilisation des populations sur les mesures de prévention.

Il faut noter que les activités du projet seront mises en œuvre par l’Organisation de coordination pour la lutte contre les endémies en Afrique centrale (OCEAC) avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en qualité d’agence d’exécution.

commentaires
Loading...