La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Anadeb/Plateaux : les acteurs du projet d’opportunité d’Emploi pour les jeunes vulnérables (Ejv) en atelier bilan à Kpalimé

newworld
69

Les acteurs du projet d’opportunité d’Emploi pour les jeunes vulnérables (Ejv) sont depuis ce 23 novembre 2020 en atelier bilan du troisième trimestre et de mise en œuvre dudit projet à Kpalimé. 

Les participants de l'atelier d'Anadeb à Kpalimé
Les participants de l’atelier d’Anadeb à Kpalimé


Cette rencontre a vu la participation des partenaires, les cadres du ministère de la tutelle du projet EJV et le personnel de l’ANADEB.
Cette rencontre de trois jours va permettre aux acteurs de passer en revue le bilan du projet avec la participation de toutes les parties prenantes, faire le point sur la mise en œuvre des Travaux à haute intensité de main-d’œuvre (THIMO), présenter les difficultés, les approches de solutions et le planning des activités restantes avant la fin des 60 jours de mission sur les THIMO, la sortie sur le terrain pour visiter et constater les réalisations du projet en cours ou achevées et établir les enjeux et défis de 2021.


En effet, des consultants EJV, appelés « intermédiaires technique », assurent l’appui technique des jeunes pauvres et vulnérables participant aux activités valorisées dans les communautés, dans le cadre du volontariat communautaire du projet d’opportunité d’Emploi pour les jeunes vulnérables (EJV), réalisé dans les 11 derniers villages des 24 bénéficiaires du projet EJV dans la région des plateaux.

Table d'honneur au lancement des activités à kpalimé
Table d’honneur au lancement des activités à kpalimé


Notons que dans le cadre du projet EJV, 70 jeunes pauvres et vulnérables sont retenus par village bénéficiaire et ont participé à 60 jours de volontariat communautaire et 20 jours de renforcement de leurs capacités en développement d’affaires (FoDA) et en aptitudes à la vie quotidienne dans de différents domaines tels que la Santé, le genre et le service communautaire.


Le projet EJV est initié par le gouvernement togolais et financé par la Banque mondiale à hauteur de 9 milliards de francs CFA dans le but de fournir des opportunités de génération des revenus pour les jeunes pauvres et vulnérables ciblés du Togo.

Laisser un commentaire