La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Eau et Énergie : le français Hydrimpex à la conquête du marché africain

486

Spécialisé dans la conception et la commercialisation des équipements hydrauliques pour l’Adduction d’Eau Potable, l’Irrigation, le Pompage et les Barrages, le français Hydrimpex a depuis janvier 2020 renforcé sa présence en développant des partenariats de distribution sur le sol africain. Ce partenariat est d’ores et déjà actif au Togo avec la société « HydrAfrique », qui est devenu le premier distributeur officiel d’Hydrimpex sur le continent.

Un pas-de-géant pour la PME française qui ambitionne de se rapprocher davantage du marché africain en plein chantier ; tant sur les infrastructures, l’énergie et l’agriculture où le vent de l’industrialisation souffle. Pour marquer ce pas, le groupe a choisi le Togo. Selon les responsables du groupe, ce choix est fait à dessein, surtout que le responsable du développement de la zone UEMOA n’est personne d’autre que le jeune togolais Pascal Ayayi Creppy.

Une stratégie tournée essentiellement vers l’Afrique 

Favoriser la disponibilité et la qualité tout en conservant une compétitivité forte pour les besoins d’équipements pour l’eau potable, les forages et l’irrigation. Ainsi se définissent les ambitions de l’entreprise française. 
Questionné sur le choix du Togo, le Directeur général d’Hydrimpex Thierry Dumas explique qu’il s’agit d’un choix stratégique qui se justifie notamment sur des aspects économiques et politiques.

« Le Togo est un pays stable, avec un port en eaux profondes, pouvant accueillir nos cargaisons arrivant par bateau. Sa situation géographique dans la sous-région, et la place qu’occupe la capitale Lomé dans la sphère financière en Afrique plus globalement avec les sièges sociaux de grandes entreprises et d’institutions, représentent des atouts considérables pour notre société », a expliqué Thierry Dumas à nos confrères de TogoFirst.


Pour le groupe français, il s’agit déjà de se forger un ancrage solide dans cette zone du continent, développer la clientèle et une relation commerciale durable avant de se diversifier vers les autres zones géographiques. 

Des objectifs qui ont pu recevoir un écho favorable au regard des facilités de création d’entreprise et les réformes pour l’amélioration du climat des affaires que le Togo a entrepris depuis quelques années déjà.

« Grâce à notre partenariat avec HydrAfrique, nous souhaitons favoriser la disponibilité et la qualité tout en conservant une compétitivité forte pour les besoins d’équipements pour l’eau potable, les forages et l’irrigation. Nous sommes à l’écoute en permanence et nous nous adaptons aux besoins et aux urgences de nos clients. Nous sommes présents en nous appuyant sur la distribution locale de produits de qualité, et ainsi nous affichons notre ambition”, a expliqué le DG de l’entreprise.

Entrepôt d’Hydrimpex à Lomé, Togo, Avril 2020

Quadriller toute la zone Afrique avec ses produits. Telle peut se résumer la vision d’Hydrimpex pour le continent.

Déclinant les ambitions d’Hydrimpex pour les prochaines années, Thierry Dumas projette à court terme “(…) développer la disponibilité de matériels au Togo, permettant ainsi un déploiement progressif dans l’espace UEMOA”. La vision à moyen terme consiste quant à elle à “(…) apporter notre soutien et notre expertise à HydrAfrique dans son développement en Afrique australe et dans la région des grands lacs”. Et sur le long terme, l’ambition est de “(…) soutenir la création d’une entité HydrAfrique pour l’Afrique centrale à Yaoundé (Cameroun).

HydrAfrique est disponible pour soutenir les projets d’agropoles, mis en œuvre ces dernières années au Togo. Et après une étude des besoins des principaux utilisateurs, la mise à disposition du stock de matériels Hydrimpex est imminent. Aussi, selon lui, HydrAfrique peut aujourd’hui accompagner les projets hydrauliques des pays limitrophes du Togo grâce au bon climat général des affaires au Bénin, au Ghana, Au Burkina Faso et à la Cote d’Ivoire.



Le volet social au profit des populations au centre de la stratégie

Pour l’équipe d’Hydrimpex, soutenir les populations africaines au milieu desquelles l’entreprise s’implante est un impératif. Et ce, dans un contexte socio-économique et sanitaire particulier en raison de la crise due au Coronavirus.

Selon M. Thierry Dumas, “Les populations africaines n’ont pas besoin de paternalisme occidental. Aussi, nous souhaitons faire du transfert de compétences afin que notre soutien permette à terme une autonomie de choix dans les domaines qui nous concernent. Monsieur Ayayi Creppy, le directeur export d’Hydrimpex en charge de l’Afrique nous fait remonter les besoins des populations les plus vulnérables.”

Aussi, poursuit-il, ” Notre politique RSE est donc surtout axée sur le volet social. La situation sanitaire mondiale qui, par ricochet, touche de plus en plus la sous-région nous pousse à nous engager.”

Et justement, en termes de RSE, la PME est fortement engagée. Recrutement de collaborateurs de différentes nationalités au sein de l’entreprise, appuis à travers les dons, engagement dans des opérations dites d’hydraulique villageoise (en études) et possibilités pour les salariés du groupe de devenir des actionnaires des entreprises de distribution soutenues sur le continent ; toutes les stratégies sont mises en œuvre pour faire d’Hydrimpex une entreprise engagée dans le bien-être des populations autochtones.

La dernière en date est le don de matériels de protection à différents services officiels à Lomé.

Pour le dirigeant de l’entreprise, “sensible à l’amélioration de la vie de chacun et à la sauvegarde de notre planète, nous ne pouvions pas rester sans agir face à cette menace mortelle. C’est donc avec humilité que nous offrons ces quelques milliers de masques.”

Dans un contexte africain en plein essor, la problématique d’accès des populations à l’eau potable est devenue une réalité commune à toute l’Afrique subsaharienne avec le développement des villes et la concentration de la population. Une situation que Hydrimpex compte améliorer avec l’assistance d’HydrAfrique, qui se positionne désormais comme un interlocuteur de premier choix face aux autorités et décideurs.

Vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...