La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Le permis d’exploitation de manganèse remis à la SGM

297

Le permis d’exploitation de manganèse remis à la Société Générale des Mines. L’information est filtrée du dernier conseil des ministres, le vendredi 18 octobre dernier. Le gouvernement a octroyé à la Société Générale des Mines (SGM), filiale du britannique Keras Resources, le permis d’exploitation à grande échelle du gisement de manganèse de Nayega (préfecture de Kpendjal ouest).

Cette décision,  fait suite aux résultats concluants des recherches de gisements du manganèse à Nayéga dans la préfecture de Kpendjal-Ouest, région des savanes et à une demande de permis d’exploitation à grande échelle de ce minerai introduite par la filiale togolaise de SGM. 

Selon la SGM qui a effectué les travaux de recherches, les réserves de manganèse découvertes sur le site de Nayega s’évaluent à près de 8,5 millions de tonnes. La mine, a une durée de vie de 11 ans sur les réserves trouvées, informe le Conseil des Ministres.

Avec l’exploitation de ce minerai, les pouvoirs publics togolais misent sur l’atteinte des objectifs de l’axe 3 du PND avec la réalisation des projets de développement communautaire et la création des emplois directs et indirects. Ceux-ci  « auront indubitablement une incidence positive sur le plan social et sur l’économie de la zone d’exploitation de ce minerai », tranche le conseil des ministres. Ceci devrait renforcer le partenariat sur la durée entre le Togo et la société britannique.

En rappel, courant mars 2019, la société britannique annonçait avoir obtenu l’autorisation d’exporter un échantillon de 10 000 T de minerais de manganèse en vrac.

Source: togofirst

commentaires
Loading...