La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

L’état de l’inclusion financière au Togo

38

La Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) vient de rendre publique un rapport de l’état de l’inclusion financière au Togo, ainsi que les autres pays de l’Uemoa, informe le confrère de togofirst.

Il précise que le rapport intitulé « Evolution des indicateurs de suivi de l’inclusion financière dans l’UEMOA au titre de l’année 2019 », et qui passe en revue les statistiques des 10 dernières années, le Togo est dans sa phase de croissance rapide depuis 2017. Une dynamique stimulée par l’avènement du Mobile Money.

L’état de l’inclusion financière au Togo

Les points de services financiers ont augmenté substantiellement en 2017, portés par une croissance solide des services de monnaie électronique.

 Si la démographie évolue plus vite que la création de nouvelles agences de microfinance, les SFD semblent de plus en plus proches des populations, montrent les données.

Le confrère de togofirst relève qu’il y a désormais au moins 9 structures de microfinance sur chaque 1000 km2, comparativement à 8 en 2010. Pour les banques, il y en a désormais 9 contre 2 en 2009.

L’état de l’inclusion financière au Togo
L’état de l’inclusion financière au Togo

Il fait remarqué que dans l’ensemble, 53% des Togolais âgés de 15 ans au moins, sont titulaires de comptes dans les institutions de microfinance.

Ce chiffre monte à 78% lorsqu’on ajoute les Banques, la Poste, les caisses d’épargne et le Trésor public. On estime que 84% des Togolais de 15 ans ou plus, ont tout au moins un compte électronique. Mais seulement 34% de ces comptes sont véritablement actifs.

Au final, le taux d’utilisation des services financiers était de 72% fin 2019, sur la base des comptes ME (Monnaie Électronique) actifs corrigés de la multibancarité, soit le taux de bancarisation élargi + taux d’utilisation des services de monnaie électronique.

Vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...