La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Côte d’Ivoire: Un nouveau parti politique voit le jour à 14 mois de la présidentielle 2020

431

En Côte d’ivoire, les nouvelles s’enchaînent à 14 mois de la présidentielle de 2020. Un nouveau parti politique vient de voir le jour. Il s’agit des combattants pro-Ouattara et Gbagbo qui se constituent cette fois-ci, mais pour quel objectif ?

Ils ont rendu les armes mais, ils ne comptent pas abandonner le combat politique. Selon connexion ivoirienne, c’est pour tenter d’éviter une nouvelle crise et que les ex-combattants ne soient manipulés et utilisés par des hommes politiques, que Babily Dembélé a lancé le Congrès ivoirien pour le développement et la paix (CIDP) qui réunit des ex-combattants proches du président Alassane Ouattara mais aussi de son prédécesseur Laurent Gbagbo. Pour eux, ce geste fait aussi partir de la renonciation tant prônée dans le pays.

« Nous sommes dans un cadre de réconciliation des Ivoiriens. Vous avez vu, ce sont bien deux protagonistes, c’est-à-dire les deux groupes opposés qui ont fait la guerre dans ce pays. Les pro-Ouattara et les pro-Gbagbo. Finalement, après plusieurs négociations, la Côte d’Ivoire étant une et indivisible, nous avons décidé de parler de paix et de réconciliation » justifie-il. A En en croire Youssouf Ouattara, ex-combattant et vice-président du parti, les divisions au sein du pays sont à la base de la création de cette nouvelle plateforme. « En Côte d’Ivoire on parle beaucoup de ‘pro’. Mais nous ne voulons pas être des ‘proïstes’, nous voulons nous engager politiquement dans un parti qui n’est ni de la gauche ni de la droite, qui ne parle pas de pro mais qui a un engagement pour la paix et le développement. A travers le CIDP, nous voulons reprendre ces chemises politiques pour réparer ce que nous n’avons pas réussi à faire avec les armes » a-t-il argué.

Mais sur l’échiquier politique, ce parti ne serait pas bien accueilli car la réelle motivation de sa création reste floue. Encore loin d’octobre de 2020, les spéculations continuent.

Avec Benin web tv

commentaires
Loading...