La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Mieux comprendre la pertinence d’un séminaire gouvernemental

85

Après leur prise de fonction, le gouvernement Dogbe vient prendre part à un séminaire gouvernemental de 05 jours. Pour mieux comprendre la pertinence de cet exercice, le confrère Togoscoop a requis Mme Anate Koumealo, universitaire et ancienne ministre pour des explications.

Lecture…

Quel est l’intérêt d’un séminaire gouvernemental?

 Kouméalo ANATE : Je vois plusieurs intérêts. En effet ce séminaire gouvernemental est une occasion de :

Mieux connaître, comprendre et s’approprier la vision du Chef de l’Etat,

Découvrir le plan stratégique de la politique globale que le gouvernement est appelé à dérouler,

Découvrir ce qui est attendu de chaque ministre et qui lui sera donné dans la lettre de mission,

Faire connaissance avec ses collègues et renforcer l’esprit d’équipe.

Ce séminaire avait-il impacté l’implémentation de votre cahier de charge ?

Kouméalo ANATE : Bien sûr. Dès le premier séminaire le ton est donné et on sait où on va et dans quel esprit on est appelé à travailler. Personnellement, j’ai été galvanisée par la consigne claire donnée par le Chef de l’Etat qui nous a fait comprendre d’entrée qu’il attendait des résultats de chacun de nous et qu’il n’hésiterait pas à remplacer ceux qui ne s’inscriraient pas dans cette logique. Il ne fallait pas me le répéter deux fois puisque c’est ce genre de défis que j’aime relever, c’est-à-dire, travailler pour atteindre des résultats. A partir de ce moment je me suis dit que peu importe la durée de la mission qui m’était confiée. Que je fasse six mois, 1 an ou plus dans le gouvernement, j’avais l’obligation de résultats dans chacun des domaines que couvrait le ministère de la communication, de la culture, des arts et de la formation civique.

Vous étiez membre du gouvernement AHOOMEY-ZUNU, personnellement qu’avez-vous pu tirer comme retombée positive de ce séminaire ?

Kouméalo ANATE : C’est un moment fort pour baliser le travail gouvernemental. Une occasion privilégiée pour les échanges collectifs mais surtout un moment unique d’échange individualisé avec le Chef de l’Etat. Cela m’a permis de « démythifier » très vite la fonction de ministre tout en mesurant les enjeux avec une grande lucidité. J’ai tout de suite pris conscience du rôle qui était le mien, la capacité d’innovation attendue de moi ainsi que la part de responsabilité qui m’incombait en tant que membre de l’Exécutif.

Une expérience bienheureuse ou un temps perdu ?

Kouméalo ANATE : Une perte de temps, vous dites ? Jamais ! (rires). C’est un moment déterminant pour la suite car, si les bases sont claires et bien posées dès le départ, cela facilite énormément les choses et on ne perd pas de temps. D’ailleurs, il n’y a pas de temps à perdre quand on s’inscrit dans une dynamique qui vise à engranger des résultats comme le souhaite le Chef de l’Etat.

Ce séminaire a-t-il été pour quelque chose dans l’organisation des états généraux qui a été votre bâton de pèlerin ?

 Kouméalo ANATE : Cela n’est pas directement lié au séminaire bien que la professionnalisation des médias togolais tient particulièrement à cœur au Président de la République qui a besoin que chaque acteur joue honnêtement et pleinement son rôle afin de contribuer à renforcer la démocratie au Togo. C’est pourquoi le gouvernement a fortement soutenu l’organisation des Etats généraux de la presse en 2014.

Mais, en réalité, il ne faut pas se limiter au premier séminaire gouvernemental. Dans la vie d’un gouvernement il y a plusieurs moments de rencontre et différents actes officiels qui aident les ministres à exercer leur travail du mieux possible. Cependant, il faut dire que l’esprit de ce séminaire m’a permis d’aborder tous les chantiers qui m’attendaient avec sérénité et détermination. C’est ainsi que nous avons pu aussi porter d’autres grands projets dans le domaine de la culture, du civisme et de la citoyenneté.

Quelle est l’ambiance qui règnait à ces genres de rencontre de haut niveau ?

Kouméalo ANATE : Très bonne ambiance, on se découvre, on échange, on apprend. Il se créé déjà un esprit d’équipe et de solidarité autour d’objectifs communs à atteindre.

commentaires
Loading...