La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Jean Pierre Fabre de l’ANC exprime ses regrets

501

En analysant les derniers rebondissements de l’actualité sociopolitique togolaise caractérisée par le départ de cinq partis politiques de la coalition de l’opposition , Jean Pierre Fabre de l’ANC estime , à demi mot , que c’est une fuite en avant des concernés.

« Quand on mène une même lutte au sein d’une coalition et on se rend compte qu’il y a des dysfonctionnements, il faut marquer un arrêt et voir ce qui ne va pas et surtout définir les règles pour l’aboutissement de la lutte. Mais c’est le contraire qu’on voit chez nos camarades », a-t-il  dénoncé.

Pour le président de l’ANC , ces attitudes contribuent malheureusement à démobiliser la population dans sa lutte.

« Quand on décide ensemble de faire quelque chose, un parti dit que cela ne lui convient pas et part pour étaler ce qu’on s’est dit entre nous sur la place publique. Tout ça démobilise la population », a-t-il deploré, ajoutant  qu’après un temps de lutte, il est normal de faire un bilan pour repartir sur de nouvelles bases. Allusion faite au récent conclave boycotté par plusieurs partis au sein de la coalition.

Toutefois, tous ces événements n’altèrent en rien l’engagement de Jean Pierre Fabre dans la lutte pour l’alternance au Togo , soutient t-il . « Je tiens à rappeler que l’alternance au Togo est un combat de tous Togolais sans distinction. Ce n’est pas une affaire de la coalition et si le peuple décide, nous allons faire partir ce régime », a-t-il martelé pour finir.

Sopurce: togotopinfo

commentaires
Loading...