La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

L’ANC exige le respect des droits de Agbéyomé KODJO

528

Les leaders de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) ont à travers un communiqué condamné l’arrestation du leader du Mouvement patriotique pour la démocratie et le développement (MPDD).

Pour le parti de Jean-Pierre Fabre, l’arrestation de Messan Agbéyomé KODJO est un non lieu tout en condamnant avec ‘’vigueur’’ son arrestation “brutale” à son domicile par les forces de défense et de sécurité.

Le communiqué souligne que « Fidele à ses principes de respect de l’Etat de droit et des libertés fondamentales, l’ANC condamne les conditions de cette interpellation, caractérisée par l’usage excessif de la force ».

Le parti demande par ailleurs aux autorités judiciaires que les droits de M. Messan Agbéyomé KODJO soient respectés à toutes les étapes de la procédure en cours. Il faut rappeler qu’avant son arrestation mardi 21 avril 2020, le président autoproclamé Messan Agbéyomé Kodjo a été trois fois et successivement convoqué par le Service central des recherches et d’investigations criminelles (SCRIC). Des convocations auxquelles il n’a pas répondu « pour des raisons de santé », à en croire ses avocats.

commentaires
Loading...