La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Le préfet de Vo dénonce les homélies du prêtre et porte plainte

544

Le préfet de VO, Kokou LEGUEDE porte plainte contre les homélies du Révérend Père Joseph KOUMAGLO. Ces homélies sont pour le préfet des actes à amener à la violence et à des troubles. L’autorité politique semble en vouloir énormément à l’autorité religieux au point de saisir la hiérarchie de ce dernier.

Dans un courrier N°022/20/PVO adressé le 27 janvier 2020 à l’Évêque du Diocèse d’Aného dont l’objet est « La perversion du Père Joseph KOUMAGLO« , le préfet de Vo, le sieur Kokou LEGUEDE dénonce les homélies du prêtre qui selon lui, sont dirigés contre les autorités administratives du pays.

L’intégralité du courrier, rapporté par le confrère Télégramme228 :

“Objet : La perversion du Père Joseph KOUMAGLO

Excellence Monseigneur,

J’ai l’honneur de vous témoigner toute ma gratitude, ma reconnaissance et tous mes remerciements pour vos multiples actions et activités pour le développement de toutes les communautés en général et de la communauté Catholique en particulier. Que le Tout-Puissant, Dieu de la Miséricorde vous accompagne et vous comble de sa grâce et de sa sagesse.

Excellence, Monseigneur, nous avions apprécié et apprécions toujours votre démarche que vous aviez menée vers nous, autorités administratives, traditionnelles et religieuses, le 27 mai 2016. Une occasion qui nous avait permis de découvrir votre mission salutaire et celle des autres curés de votre diocèse et de tout le pays.

Cependant, force est de constater que le Père Joseph KOUMAGLO, que je n’hésite pas à nommer, ne joue pas son rôle d’homme de Dieu. Au lieu d’œuvrer à la cohésion et à l’harmonie et se comporter en digne représentant des communautés catholiques, notre Révérend Père sème la division et la haine entre les populations.

Excellence Monseigneur, le Révérend Père Joseph KOUMAGLO, toutes les fois que l’Autorité Centrale commande de messes à l’occasion des fêtes d’indépendance de notre pays, comme cela se fait sur toute l’étendue du territoire, profite de ces occasions pour s’attaquer aux autorités administratives du pays en général et la préfecture en particulier avec des propos malintentionnés et grossiers à leur endroit. C’est ainsi que le samedi dernier, à l’occasion de la messe d’enterrement de la maman à Me Dodji APÉVON, notre Révérend Père, devant une grande foule composée des autorités de tout genre, venues de partout du Togo, a transformé la messe d’enterrement à un meeting de parti politique poussant toute l’assistance à une désolation totale.

Excellence Monseigneur, nous disons non à ces genres de machinations qui divisent davantage nos populations et qui les incitent à la haine, à la mésentente et à la désunion des filles et fils de la préfecture et de tout notre pays le Togo. Cela a été une honte et une déception pour toute la préfecture de Vo, surtout que d’autres sont venus d’autres préfectures du Togo et d’ailleurs.

Excellence Monseigneur, nous ne voulons plus encore ça pour notre préfecture. Les occasions pareilles doivent être au profit de la consolidation de la paix, de l’amour et à l’appel à l’union et à la cohésion sociale tant prônés par l’église, famille de Dieu et qui sont gage du développement des communautés.

Alors, Excellence Monseigneur, je souhaite vivement que des leçons et instructions lui soient données pour un bon accomplissement de la mission sacerdotale et pour le bonheur de nous tous.

Vous remerciant une fois encore pour votre mission, je vous prie, Excellence Monseigneur, de bien vouloir agréer l’expression de ma profonde gratitude”.

source: Africatopsuccess

commentaires
Loading...