La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Nathaniel Olympio préfère une bonne démocratie que de courir derrière les élections

37

Le président du parti des Togolais, Nathaniel Olympio a invité lundi, ses amis de l’opposition à « cesser de courir derrière les postes électifs », les élections ayant « toujours été une source de division des partis de l’opposition au Togo » rapporte le confrère de savoirnews.

Pour le leader du parti des Togolais lors d’une rencontre avec les journalistes précise que « Le principal facteur de division de l’opposition togolaise, ce sont les élections : législatives ou présidentielles. Débarrassons-nous de ce facteur de division » et de relever qu’après 30 ans de bataille il faut donner un autre sens à la lutte pour l’alternance.

Ainsi pour que l’alternance soit une chose possible il invite les autres opposants à se donner à ce qu’il préconise « Nous devons asseoir la démocratie pour avoir les élections. Nous ne devons pas penser que c’est l’élection qui fait la démocratie. Oublions les élections et focalisons-nous sur la démocratie… battons-nous pour la démocratie ». C’est le fruit de nos réflexions, après 30 ans d’expérience » rapporte le confrère.

L’opposant ajoute que pour « Corriger les dérives et la dérive principale que nous avons notée : c’est d’avoir couru après l’élection et non après la démocratie. Partis politiques, société civile, personnes ressources… mettons ensemble notre énergie pour la quête de la démocratie ».

Et quelle stratégie adopter pour réussir ce pari ? Faut-il un forum des leaders de l’opposition ? Des états généraux de l’opposition ? Une table de l’opposition ?

Rien de tous ces éléments : « il faut seulement un projet qui peut fédérer toute la population. Vous verrez que toutes les forces vont travailler ensemble ».

M. Olympio a par ailleurs abordé d’autres sujets dont la situation dans la sous-région, l’insécurité dans le pays, la gestion des finances publiques et celle de la crise sanitaire.

commentaires
Loading...