La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Sénégal : Karim Wade recalé pour la présidentielle prochaine

353

La candidature de Karim Wade, le fils d’Abdoulaye Wade est rejetée  sur la liste électorale, alors que la cours suprême se montre déjà ce jeudi 30 août incapable de se prononcer sur l’affaire.

Dans une situation d’impasse où aucune procédure juridique n’est possible, le Parti Démocratique Sénégalais (PDS) de Karim Wade ne compte pas baisser les bras. La lutte politique continue.

Les voisins de Karim Wade indiquent qu’ils ne voyaient même pas une « victoire judiciaire » dans cette affaire. De surcroît qu’il n’est pas question de abandonner la présidentielle du 24 février 2019.

« On nous a déclaré la guerre. Nous n’avons pas d’armée, mais nous avons le peuple » a déclaré Ousmane Sarr,  secrétaire Général Adjoint du PDS avant de souligner ceci, «  nous allons mobiliser les citoyens, les électeurs si on ne nous présente pas d’autres possibilités ». « Nous allons sur le plan international continuer le combat ; sur le plan national, il n’y a plus que la mobilisation des électeurs et de la population pour défendre la candidature de Karim Wade » a lancé Ousmane Sarr.

Vivant en exil à Doha au Qatar, Karim Wade ne pense pas baisser les bras Nous nous préparons à « un contexte de crise sans précédent (…) des lendemains électoraux difficiles, susceptibles de mettre en danger la stabilité du pays » s’exclamait-il dans un message envoyé au peuple.

Vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...