La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Bonne gouvernance : Mme Sandra Ablamba Johnson, le Col Dokisime Gnama Latta et Maître Louis Biyao, avocat au barreau de Paris célébrés à l’international

L’Observatoire Africain pour la Promotion de la Bonne Gouvernance se prépare à célébrer le vendredi 23 décembre 2022 prochain, plusieurs personnalités du continent africain dont trois togolais qui se sont distinguées au cours de l’année 2022 par leur leadership en faveur du développement de leur pays respectif. Cet événement aura lieu lors d’un dîner de gala à la Rotonde du Casino du Sofitel hôtel ivoire d’Abidjan.

 

Après le succès retentissant des éditions 2017, 2018, 2019, 2020 et 2021, cette sixième édition est placée sous le signe de l’excellence et le mérite. Ainsi le jury essentiellement composé de professionnels des médias a travaillé d’arrachepied pour sélectionner les meilleurs acteurs chacun dans son domaine d’activité.

 

Au Togo, trois leaders ont retenus l’attention du jury. Il s’agit notamment de l’actuelle ministre, Secrétaire générale de la présidence de la République, Mme Sandra Ablamba Johnson, le Col Dokisime Gnama Latta, Directeur Général de la Société Aéroportuaire de Lomé-Tokoin (SALT) et le Maître Louis Biyao, avocat au barreau de Paris.

 

De passage à Lomé, Rodrigue Koffi, l’un des promoteurs de cet événement affirme que Docteur Sandra Ahoefavi Ablamba Johnson Ministre, Secrétaire Générale de la Présidence de la République du Togo a été nominée “Prix Spécial pour le Développement Economique et la Promotion de l’Investissement Privé au TOGO » et « Le Prix du Leadership Féminin au TOGO » à cause de son leadership à gravier les échelons et surtout à travailler sur plusieurs sujets d’ordre économique dont l’évaluation des politiques publiques, le partenariat Public-Privé, la promotion de l’investissement, le suivi stratégique des réformes pour l’amélioration du climat des affaires, allant de l’institutionnel à l’opérationnel y compris l’accompagnement et l’appui-conseil aux opérateurs économiques. Elle procède également aux analyses de l’environnement socio- économique et apporte des conseils stratégiques au Président de la République sur lesdits sujets.

 

“Pour mener à bien sa mission et atteindre les objectifs qui lui ont été assignés par le Chef de l’Etat Togolais, elle déploie des efforts inlassables et constants pour promouvoir la diplomatie économique au Togo. Elle est la première femme politique Togolaise à occuper le poste de ministre-Secrétaire Général de la Présidence. Économiste chevronnée de formation, intellectuelle et intelligente, elle est spécialiste de la programmation et de la politique Financière. Elle a ainsi, dépoussiéré l’Administration Togolaise dès son arrivée en 2012 et a facilité le business des entreprises privées” a expliqué Rodrigue Koffi.

 

Elle a permis l’amélioration de l’environnement des affaires de son pays, le Togo, et a fait montre de ses qualités managériales à l’international. Elle a permis au Togo d’obtenir de bons résultats aux derniers classements Doing Business de la Banque Mondiale.

Pour obtenir une meilleure croissance économique, deux grands axes d’amélioration ont été priorisées sous son magistère dont notamment un soutien de la part du secteur privé, partant du principe que le gouvernement ne peut pas tout faire, allègement des procédures administrative en mettant l’accent sur la digitalisation.

 

Elle a mené une politique audacieuse et volontariste salutaire à travers la transformation numérique récente du Togo qui séduit les entreprises et les investisseurs.

 

Avec le E-Justice, E-Gouv on enregistre des changements qui aujourd’hui sont impressionnants et les résultats obtenus le sont tout autant. C’est le cas de l’allègement du transfert de propriété, l’amélioration de la TCA ou Taxe sur le chiffre d’affaires, déclaration et paiement des impôts en ligne, suppression de taxe et baisse des impôts pour les sociétés, baisse des frais de raccordement au réseau électrique, dématérialisation de la demande du permis de bâtir, numérisation complète du registre du commerce, possibilité de créer une entreprise en seulement 7 heures avec des coûts réduits à peau de chagrin, organisation réussie du premier Forum Economique Togo- Union Européenne, bond de 19 points au classement Doing Business et palmarès pays le plus réformateur d’Afrique, 5ème place du Togo en Afrique concernant la place de la femme dans l’économie…

 

En ce qui concerne Maître Louis Biyao, avocat au barreau de Paris, Prix Panafricain du Meilleur Avocat d’Affaires Africain Exerçant au Barreau de Paris. Son cabinet a réalisé de nombreuses performances en douze ans de présence au barreau de Paris, ses clients se comptent aux quatre coins de la planète. Conseiller juridique de la chaîne panafricaine New World Tv, il a beaucoup œuvré avec professionnalisme et maestria afin que cette chaîne de télévision soit détentrice des droits exclusifs de diffusion de la coupe du monde Qatar 2022 pour la région Afrique francophone subsaharienne.

Pour ce qui concerne le Colonel Dokissime Gnama Latta, Directeur Général de l’ANAC Togo et de la Société Aéroportuaire de Lomé-Tokoin (SALT), Prix Panafricain du Meilleur Manager Aéronautique d’Afrique. Doyen des Administrateurs de l’ASECNA. Ils a pris les rênes de l’aéroport de Lomé-Tokoin le 25 avril 2002. Il a participé de manière effective, efficiente et efficace à l’amélioration technique de cette institution d’intégration africaine chargée de la sécurité du transport aérien (ASECNA). Il a aussi contribué à assister les autres pays afin d’améliorer leurs performances. Il a également réussi avec brio à faire du Togo son pays un modèle en termes de sécurité aérienne en Afrique.

 

 Ils est l’artisan des performances exceptionnelles qui érigent aujourd’hui le Togo en modèle sur le continent en termes de sureté et sécurité aéroportuaire. En effet, le Togo se classe en deuxième rang derrière l’Afrique du Sud, des pays africains en matière de conformité aux normes et recommandations internationales de la sécurité aérienne. Le Togo enregistre un taux de conformité de 86.6% sur la base de l’Audi de sécurité USOAP effectué par l’organisation de l’aviation civile internationale (OACI).

Les trois seront nominés le vendredi 23 décembre 2022 prochain avec  plusieurs autres personnalités du continent africain lors d’un dîner de gala à la Rotonde du Casino du Sofitel hôtel ivoire d’Abidjan.

 

Il faut préciser que l’Observatoire Africain pour la Promotion de la Bonne Gouvernance est une structure apolitique, basée à Abidjan en Côte d’Ivoire, avec des relais en Afrique Francophone. Il regroupe en son sein plusieurs journalistes, communicateurs et assimilés de toutes obédiences. Son objectif principal à sa création est de faire la promotion des cadres et compétences sur tout le continent Africains.

 

commentaires
Loading...