La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Civisme fiscal, l’autre sérum pour le développement socioéconomique du Togo

20

Le Togo se tourne vers une ère nouvelle de son décollage économique et de développement. Ainsi, plusieurs facteurs sont enclenchés afin d’influer sur un nouveau dynamisme de la caisse de l’état.

Pour se faire, plusieurs paramètres sont à mettre en actif pour le décollage de son développement, inscrit dans l’agenda du Plan National de développement (PND).
Au rang de ces facteurs, se trouve le payement de l’impôt, qui est un droit civique et citoyen de la part des populations. Mais souvent, ce droit est méconnu ou même devenu un refus démesurer de la part de certains citoyens.

Pour AGBAGLO KOFFI LOLONYO, fiscaliste au cabinet d’assistance comptable et fiscale MANAGEMENT AFRICA LIFT « L’impôt est une perception pécuniaire obligatoire perçue par l’Etat et les collectivités publiques sur le revenu des personnes morales et physiques vivant dans cet Etat ».
Il précise que l’impôt a pour but de couvrir les dépenses publiques et ses interventions économiques et sociales.

Aujourd’hui, plusieurs citoyens reconnaissent ce rôle primordial et sont prêts à payer leur impôt. C’est le cas de Georges, un jeune d’une trentaine, conducteur de taxi à Adidogomé. « Je ne trouve aucune ambiguïté de payer mon impôt » lance-t-il.

« Je suis un conducteur de taxi et je fais souvent zanguera et grand-marché. Si la route est bonne, je ne peux pas refuser de payer mon impôt. Depuis que cette route est en chantier, on est content. Cela va nous permettre de réduire des dépenses inules et de gagner de temps sur le trajet » s’est apprécié Georges.

Le même constat chez Alain, un gérant de boutique d’alimentation générale sur la nouvelle route en construction « Si ma devanture est bien aménagé et propre aujourd’hui, c’est grâce à la construction de cette route par l’Etat. Avant, je n’avais pas assez d’espace pour exposer mes marchandises. Mais depuis que la route est ménagée, mon commerce réussit. Pourquoi refuser de payer l’impôt. Je ne sais pas où l’état trouve l’argent, donc c’est par nos impôts qu’il peut construire le pays ».

Selon l’expert fiscaliste, l’importance de payer ses impôts se situe sur trois plans : sur le plan financier, les impôts payés servent à financer les missions générales de l’Etat tel que son fonctionnement, l’accomplissement de ses missions régaliennes, le financement des projets d’infrastructures de développement.

Sur le plan économique, l’expert précise que l’impôt permet de promouvoir l’économie nationale par une politique fiscale et par conséquent attirer les opérateurs économiques et les investisseurs ; sur le plan social, les impôts collectés sont utilisés par l’Etat pour l’amélioration des conditions de vie des populations par la mise en place d’infrastructures sociales à savoir la construction de routes, des marchés publics, des hôpitaux, des écoles, ou des universités ; et la conduite d’une politique de lutte contre la pauvreté.

« Payer ces taxes, c’est participer à la construction et au développement de sa nation. C’est par là que le gouvernement pourra nous construire des écoles, des hôpitaux, des routes et des marchés » a reconnu Atsutsé, conducteur de taxi moto à Lomé.

Le Togo, avec son ambition de faire du développement son levier très important, a lancé plusieurs projets d’envergure don la plateforme industrielle d’Adetikopé, qui en lui seul fera du pays, un parc industriel intégré. Un fruit de la fidélité des investisseurs qui ont cru aux autorités du pays pour leur ambition et du climat des affaires très favorable dans le pays.

Mais selon la loi, un citoyen qui ne paie pas son impôt est passible de sanction.
« Le non-paiement de l’impôt par un citoyen l’expose à des sanctions prévues par les lois régissant le secteur. Ces sanctions vont d’une majoration sur les défauts de déclarations ou de déclarations tardives des impôts par le citoyen ; le refus de l’administration fiscale de délivrer les pièces fiscales à tout citoyen qui n’est pas en règle avec cette dernière » précise le fiscaliste.

Il précise par ailleurs que si un promoteur d’entreprise n’honore pas volontairement ses engagements fiscaux et après plusieurs notifications de mise en demeure ou de mise en recouvrement à son égard de la part de l’administration fiscale, ce promoteur peut se voir ses actifs saisis par l’administration.

Ainsi vu l’importance de l’impôt dans la construction du pays, il est donc primordial que chaque citoyen arrive à honorer de son droit afin de permettre à l’état de lancer les projets de construction du pays.

commentaires
Loading...