La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Covid-19 : Un test positif falsifié en négatif arrêté à l’aéroport de Lomé

625

Depuis la réouverture des frontières aériennes, plus de 5000 tests ont été réalisés pour les arrivées. Ils ont permis de détecter et prendre en charge 14 cas positifs.

Quant aux départs, environ 2700 tests ont été effectués et 17 cas positifs détectés, a rappelé ce mercredi 26 août, le chef de la Coordination nationale de gestion de la riposte (CNGR), le médecin-colonel Djibril Mohaman.

Pour lui c’est un combat que le Togo mène car « Le Togo s’est engagé à ne pas envoyer de cas positifs de Covid-19 dans les autres pays ni à en recevoir ».

Ainsi pour être un bon élève et éviter de faire voyager des personnes positives de Covid-19, des dispositifs sont mis en place à l’aéroport international de Lomé afin de rendre efficace la lutte contre la pandémie. Mais malgré cet engagement des autorités du pays, s’est regretté le médecin-colonel Djibril Mohaman, une action de fraude au test PCR impliquant un voyageur positif au départ et des agents de santé a été constaté.

Cinq (5) personnes ont ainsi été arrêtées dans le contournement des règlements de la Covid-19. Ces personnes ont pris un faux document pour contourner son résultat qui était au départ positif, pour avoir de bon résultat et voyager. Ce dernier est aller négocier avec un agent de la santé. Celui-ci lui a fait des tests avec les prélèvements d’une autre personne négative. Or la personne a été enregistrée et recherchée.

Pour la coordination, ces personnes impliquées sont dans les mains de la justice et répondront de leurs actes car pour le colonel c’est une « atteinte à la santé publique ».

Pour finir le chef de la Coordination indique que « le personnel médical ne doit pas céder aux pressions ni aux influences de quelque ordre que ce soit ».

commentaires
Loading...