La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Droit de l’homme : CACIT lance un concours à l’endroit des élèves et étudiants du Togo

91

Un appel à candidatures pour un concours d’écriture de sketch à l’endroit des élèves et étudiants est lancé par le Collectif des associations contre l’impunité au Togo (CACIT) dénommé « Jus in cultura ».

C’est un projet qui vise à primer les 10 meilleurs textes de sketch pour constituer un manuel d’éducation aux droits, précise le confrère de global actu.

Le thème retenu pour ce concours est celui de la journée internationale des droits de l’homme 2020 « Protégez nos droits », avec un focus sur le droit des enfants et des jeunes filles, rappelle le confrère.

Pour les organisateurs de ce concours « Ce projet a pour objectif principal de contribuer à la promotion des droits de l’homme en milieu scolaire et universitaire à travers les activités socio-éducatives comme les pièces de théâtres et les sketchs. Il permettra à la fin de primer les dix (10) meilleurs textes de sketch sélectionnés pour faire objet d’un manuel d’éducation aux droits de l’Homme, prenant en compte des spécificités liées au droit des enfants et notamment des jeunes filles ».

Pour participer, il faut être un jeune d’un âge compris entre 14 et 30 ans, disposer d’un document (copie de la carte d’identité ou naissance ou nationalité) prouvant son identité et envoyer un texte écrit dans une police Calibri taille 11, de 8 pages maximum (page de garde inclue) mettant en scène un ou plusieurs personnages dans un décor imaginaire ou non. Le délai pour la réception des candidatures est fixé au 18 décembre 2020 à 17h00 GMT.

Le confrère précise que l’envoie des textes se feront soit par textes déposés en version physique dans une enveloppe sous pli scellé au siège du CACIT sis à Hedzranawoe sur le boulevard Haho, non loin de l’église Notre dame du Liban, Tel : +228 90 22 50 50/ 92 01 59 01 ou envoyés par mail au [email protected] avec pour objet « candidature pour concours Jus in Cultura ».

Il est précisé que les élèves et étudiants qui veulent mieux comprendre, les demandes de clarifications peuvent être faites au plus tard le mardi 8 décembre 2020 par téléphone ou par email sur l’adresse susmentionnée.

Le concours est soutenu par le Haut-commissariat des nations Unies aux droits de l’homme.

commentaires
Loading...