La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Relations civilo-militaires : l’université de Lomé lance un Institut des études stratégiques

L’Université de Lomé (UL) lance à travers une conférence, l’Institut des Études Stratégiques (IES), ce vendredi 7 octobre 2022 par Prof Komla Dodzi Kokoroko, président de l’UL.

 

Cette conférence a permis de discuter de l’affermissement des relations civilo-militaires au Togo sur le thème : “L’armée et l’affermissement des fonctions civilo-militaires : Essor de la fonction duale de la force terrestre, restauration de la confiance et promotion patriotique au Togo”, animée par Pr Axel Éric Auge.

 

Selon lui, ”Les pays d’Afrique subsaharienne dont le Togo, doivent faire face à des défis majeurs. Et parmi ces défis, il y a la question de développement. C’est pour cela que l’armée ne doit pas seulement se cantonner à sa fonction opérationnelle qui est de conduire l’action militaire. Elle doit assumer des missions de développement en soutien au bien-être collectif des communautés”. 

 

METOCOB 4

Selon le commandant Devo R. Silété, directeur du service de l’identification des FAT, les missions de l’armée doivent consolider la confiance entre les civils et les corps habillés.

 

”Sur l’aspect civilo-militaire, le Togo a une longue tradition militaire et l’armée étant un corps appartenant à la société. Il est toujours imposé aux autorités de créer une relation cordiale de l’institution militaire avec la société. Ainsi, la refondation de l’armée débutée en 2014 a permis d’une certaine manière, de raffermir ces liens. Il l’est davantage dans la loi de programmation militaire par le raffermissement des liens civilo-militaires dans un contexte de lutte contre le terrorisme” a-t-il précisé.

 

En effet, l’IES lancé vendredi et dirigé par Dr Ekué Gada, aura pour entre autres missions de promouvoir des recherches dans les domaines civil, militaire et économique au Togo.

 

Selon Christian Trimua, directeur général adjoint de l’institut également ministre des Droits de l’Homme, l’institut travaillera à de nouvelles approches de développement dans le pays.

 

” L’IES est un institut qui va faire de la recherche sur les questions stratégiques dans tous les domaines. L’IES est un élément de réflexions. Sur ces deux dernières années nous avons eu trois crises. Il faut donc redéfinir les points stratégiques pour que les acteurs de chaque domaine soient repositionnés pour qu’on ait la meilleure façon de travailler pour l’atteinte de chaque objectif défini pour le développement du pays” a-t-il expliqué.

Il est à souligner que cette conférence publique a été modérée par Prof Akodah Ayewouadan et Prof Akué-Adotevi Kpakpo.

commentaires
Loading...