La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

FAWE outille les professeurs et élèves sur la stratégie de performance des filles dans les domaines des sciences et de la technologie de l’ingénierie et des mathématiques

91

Un Atelier de formation des formateurs sur la stratégie de l’habilitation des filles dénommée ” TUSEME” a rassemblé une 20è de participant sur le thème « Améliorer la participation et les performances des filles dans les domaines des sciences et de la technologie de l’ingénierie et des mathématiques (STEM ) au Togo. »


Lancé ce vendredi 29 janvier 2021 au lycée scientifique de Tokoin, cette formation qui va durer pendant trois jours, organisés par FAWE-TOGO ( forum for Africain Women Éducation), en collaboration avec ISDB islamic et le gouvernement togolais, vise à renforcer la stratégie des enseignants et les élèves sur la stratégie qui peut promouvoir l’éducation qui intègre le genre, l’environnement dans leur geste quotidien et la communauté éducatif autour de l’école qui prend en compte la dimension genre dans son intervention en tant que parent d’élève dans leur milieu.

 Table d'honneur au lancement de l'atelier
Table d’honneur au lancement de l’atelier


Pour la présidente nationale de FAWE-Togo, madame Agounke k. Jeannine « L’atelier de ce jour va prendre en compte, le traitement des filles et des garçons de la maison à la communauté, pour arriver à l’école dans leurs cursus éducatifs. Ce sont des théories qui avaient été énoncé et que FAWE a mis en module qui devient un curriculum pour l’habilitation des filles » et de préciser que « Nous travaillons pour une éducation inclusif mais nous essayons aussi de faire en sorte qu’il y ai une continuité de la maison à la communauté vers l’école pour permettre aux filles de comprendre que l’éducation informelle de la maison doit être complétée par des compétences académiques qui sont nécessaires pour leur promotion, leur confiance en elle-même et une meilleure préparation à d’éventuelles poste prestigieux dans l’avenir » a – elle poursuivi.


« J’ai choisi faire la série scientifique puisque d’abord, c’est quelque chose qui m’est passionné et puis d’après tous les stéréotypes qui sont liés à la jeune fille dans les sciences, j’ai voulu me battre pour faire la différence pour venir ici et puis ma passion, mon travail, mon métier tout est lié à la série scientifique, c’est pourquoi je suis là et je compte beaucoup me battre pour y arriver ” a déclaré EKPAI clémence élève au lycée scientifique.
Pour FAWE Togo, l’éducation de la science et de la technologie ont été abandonnés par les jeunes filles au profit des scientifiques littéraires, donc cet atelier vient en appuis pour leur permettre de s’orienter vers les séries scientifiques.

Les participants à l'atelier
Les participants à l’atelier


Selon la représentante du point focal au ministère des enseignements primaire secondaire, technique et de l’artisanat, madame TAGONE Leyilgnan FAWE-TOGO a mené plusieurs interventions ciblées d’envergure mondiale et internationale ainsi vient à point nommé cet atelier qui va appuyer le gouvernement togolais sur la promotion de l’éducation de la jeune fille et le genre féminin dont les preuves ne sont plus à démontrer.


Pour information, FAWE a pour mission et objectifs de donner des moyens aux filles et aux femmes africaines d’acquérir une éducation appropriée, une formation qui les dote de compétences, des valeurs et des aptitudes nécessaires à la réalisation de leur plein potentiel. 

FAWE s’engage aussi à nouer un partenariat efficace avec le gouvernement, les écoles et les communautés pour développer, mettre en œuvre et promouvoir des politiques et des pratiques qui favorisent l’éducation des filles et des femmes.

commentaires
Loading...