La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Grève des taximen à Baguida

308

Les taximen togolais dénoncent les rackets engendrés par les forces de l’ordre. « Egbé nyi égbé* (aujourd’hui c’est aujourd’hui), et cela doit prendre fin », disent-ils avec amertume en bloquant les rues de Baguida !

Pour lutter contre la propagation du Coronavirus, le gouvernement togolais a pris un certain nombre de mesures, parmi lesquelles les taximen doivent limiter les surcharges des passagers. Chose respectée, mais les rançons frauduleuses que prendraient les policiers n’ont pas changé selon les conducteurs.

Pendant qu’ils se plaignent de manques à gagner, les policiers ne cessent de les racketter. Mécontents de ces actes abusifs, plusieurs taximen ont décidé de descendre très tôt ce matin dans les rues de Baguida, empêchant ainsi d’autres passagers de vaquer à leur occupation.

« Trop c’est trop. Cette décision de limiter les passagers ne nous avantage pas et n’a même pas été suivie de mesures d’accompagnement. Et voilà que nous devrions continuer par payer des frais dont nous ne connaissons plus les raisons. Au moins 500 à 1000 FCFA chaque jour…», s’exclament les taximen.

« L’union fait la force », dit-on ! En tout cas, espérons que cette situation soit résolue bien assez tôt !

commentaires
Loading...