La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Cour d’assises de Lomé/plusieurs sessions inscrits : DEGBE Koffi condamné à la réclusion criminelle de 50 ans

La première session de l’année 2022 des audiences des assises a eu lieu à la cour d’appel de Lomé ce lundi 17 octobre 2022.

 

A cette session sont inscrits au rôle 60 dossiers qui se désagrègent notamment celui des infractions portant à l’atteinte à la vie de personne, agressions sexuelles, atteinte à l’intégrité physique ou à la dignité, trafic international de drogue, atteintes aux biens, groupement de malfaiteurs et détournement de biens publics.

 

Ces nombres important de dossiers seront traités pendant trois semaines, à raison de quatre audiences par jour et au cours desquelles comparaîtront 74 accusés, se justifie notamment par le souci de réduire le taux des détentions préventives.  

 

METOCOB 4

Parmi ces dossiers se trouve l’affaire Degbe koffi. À l’issue de l’audience, la cour a condamné l’accusé Degbe koffi à la réclusion criminelle de 50 ans.

 En effet, l’affaire Degbe koffi contre le ministère public s’est déroulée en avril dernier.

Voici les faits.

 

Feu AGODA Alwatou Mawiyou, fonctionnaire de l’Etat, plus précisément agent de l’OTR était allé au service dans la journée du 25 avril 2022, à l’instar de tout agent consciencieux de son travail. Après s’être acquitté normalement de ses tâches, il rentrait à la maison à dos de sa motocyclette DF TG 9519 alors qu’il ne se doutait de rien, il vit en cours de route au lieudit Adéticopé, DEGBE Koffi surgir de son embuscade et se présenta devant lui, lui intima l’ordre de s’arrêter. La victime ne voulant pas obtempérer à ses injonctions, l’accusé lui asséna un coup de machette qui lui amputa son avant-bras droit. Sous l’effet du choc, la victime s’écroula et rendit l’âme le même jour des suites de ses blessures avant son admission au CHU Sylvanus Olympio. DEGBE s’empara alors de la motocyclette et prit la fuite pour se rendre dans son village à Gboto-Zévé (P/Yoto) avant d’y être appréhendé le 29 avril 2022.

 

Faits prévus et punis par les articles 411, 416-10 et 420 alinéa 2 du nouveau code pénal selon la cour. Une fois reconnu les faits, la cour a décidé à l’unanimité de condamner l’accusé Degbe koffi à la réclusion criminelle de 50 ans.

 

commentaires
Loading...