La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Journée mondiale de l’environnement: l’ONG Jeunes Verts appelle à l’utilisation des énergies renouvelables

Le monde entier à célébré ce dimanche 5 juin 2022, la Journée mondiale de l’environnement. L’ONG Jeunes Verts n’a laissé compter l’évènement. L’ONG dirigé par Esso Pedessi, Jeunes Verts a marqué la journée d’un saut particulier.


Il faut dire que dès les premières heures, l’organisation togolaise de protection de l’environnement a organisé une manifestation suivie d’un concert de sensibilisation au centre-ville de la capitale, Lomé, en face du siège de la Banque africaine de développement (BAD).

Sur les banderoles brandis par ces Jeunes Verts, on peut lire « 1,5°C, c’est possible » ; « 100% d’énergies renouvelables, c’est possible » ; « construire notre future, pas notre destruction » ; « nous avons besoin d’emplois verts » ; « notre avenir est en danger » ; « stop aux énergies fossiles » ; « nous n’avons pas de planète de secours » ; « non à la pollution atmosphérique » ; « faisons la promotion des énergies propres » ; « oui à l’énergie solaire » ; « sauvons la planète ».

METOCOB 4


« Aujourd’hui est une journée spéciale. Et en tant qu’environnementalistes, on s’est dit que c’est important de la marquer par une touche propre à nous. L’activité a consisté à faire une marche de plaidoyer en faveur des énergies renouvelables suivie d’une séance de sensibilisation pour sensibiliser le public sur cette thématique. L’Afrique a énormément de soleil qu’on peut utiliser pour l’électrification nos communautés pour développer le continent, sans recourir aux énergies fossiles qui sont sources d’énormes problèmes. L’autre facette de cette activité est de beaucoup communiquer sur les réseaux sociaux et dans les médias afin de toucher un public encore plus large. Le message est clair : nous n’avons pas de planète de secours, donc il faut penser à mener des actions comme les reboisements. Les forêts permettent de séquestrer autant de CO2 déjà émis », a indiqué Esso Pedessi, Directeur Exécutif de l’ONG Jeunes Verts.


« J’ai participé à cette activité ce matin parce que notre existence est en danger. J’ai voulu sensibiliser mes semblables sur la nécessité de prendre soin de l’environnement. Il faut éviter les mauvais comportements comme jeter les déchets plastiques dans la nature, la coupure anarchique des arbres etc… », a déclaré Julie Capo-Chichi, une des jeunes manifestantes.


« Je suis conscient des méfaits de nos actions sur l’environnement. Tous ceux qui ont un bon cœur et qui sont conscients des conséquences négatives de ces actions seront prêts même à donner leurs têtes à couper pour y remédier. J’encourage tout le monde à contribuer à l’amélioration de notre situation environnementale », a affirmé Mouhamadou Abdel, un des jeunes manifestants.

L’ONG Jeunes Verts a été soutenu dans cette activité de sensibilisation par l’association Afrique Eco 2100.

commentaires
Loading...