La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Le dernier honneurs funèbres de l’Assemblée nationale au député Eklou Essohanam Modibo

18

Les députés à l’Assemblée nationale ont rendu leurs derniers honneurs funèbres à feu Eklou Essohanam Balakiyem MODIBO, désormais ex 2è questeur à l’Assemblée nationale. La cérémonie a été présidée ce 28 octobre 2021 par la présidente de l’Assemblée nationale, Mme Yawa Djigbodi TSEGAN à la Cour d’honneur de l’institution à Lomé.

C’était en présence des autorités politiques, des présidents d’institutions de la République, administratives et traditionnelles, députés, corps diplomatique, personnel de l’administration parlementaire, famille de l’illustre disparu, amis. Tous ont fait le déplacement pour rendre un ultime hommage à ce serviteur de la nation.

Membre du bureau de la 6ème législature, Il a quitté les rangs des députés, rappelé à Dieu le 14 octobre 2021. La cérémonie de ce jour était empreinte d’émotion et marquée par la minute de silence en mémoire de l’illustre disparu. Dépôt de gerbes puis recueillement et éloges funèbres de la Représentation nationale.

L’oraison funèbre a été présentée par l’honorable Attigbé IHOU, président de la commission de la défense et sécurité.
Feu Eklou Essohanam Balakiyem Modibo va également manquer à sa famille. La famille, à travers son enfant, a salué la mémoire d’un homme doté d’une profonde sagesse, d’un esprit de fraternité et d’une grande maîtrise de soi.

«… la mémoire d’un homme d’exception, par son incomparable humilité, sa simplicité, sa fraternité, sa maîtrise de soi, son aura. Un homme de la ville, moderne, tout aussi armé d’une profonde sagesse rurale. Un Homme à la fois réservé et tout aussi chaleureux dans le confort de la proximité. Un homme des deux mondes, toujours entre modernité et tradition ».


« Parallèlement à sa vie professionnelle, l’honorable MODIBO a une passion pour la politique. Cette nouvelle passion l’avait conduit à être suppléant aux élections législatives de 2007 puis de 2013.Mais étant un homme patient et persévérant, c’est seulement en 2018 que le graal fut atteint par son élection dans la préfecture de Tchaoudjo sous la bannière du parti Union pour la République (UNIR). En homme de paix, humble, discret et travailleur, il s’est vu confier le poste stratégique de deuxième questeur du bureau de l’Assemblée nationale. Infatigable combattant, il est aussi remarqué dans sa vie de proximité sociale comme parrain et président de plusieurs associations », a laissé entendre Attigbé IHOU, député du groupe parlementaire UNIR.


Pour la Présidente de l’Assemblée nationale, Yawa Djigbodi Tsègan, celui dont la mémoire est célébrée est un digne fils et serviteur infatigable de la nation. Elle a également mentionné les qualités de dévouement et de discrétion durant les hautes fonctions qu’il a occupées.
« MODIBO Eklou Essohanam Balakiyem fut un père de famille, un partisan convaincu, un serviteur de la Nation. En ces moments de vive émotion, je voudrais réitérer la profonde compassion et les condoléances émues de toute la Représentation nationale à la famille éplorée, à ses proches, à sa famille politique et à tous ceux qui connus et aimés. Puisse l’âme de l’illustre disparu trouver la paix du dernier sommeil ! », a-t-elle indiqué.
Les salutations d’usage de la Présidente de l’Assemblée et de l’assistance à la famille éplorée ont clôturé cette séance spéciale.
Feu Eklou Essohanam Balakiyem MODIBO est un député du parti au pouvoir, Union pour la République (UNIR). Il est né le 31 décembre 1960 à Lama-Tessi et a été élu dans la circonscription électorale de Tchaoudjo lors des élections législatives du 20 décembre 2018. L’homme a eu une brillante carrière et a occupé diverses postes de responsabilité dans sa vie.

commentaires
Loading...