La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Polémique du vaccin périmé : Isabelle Améganvi soutien Victoire Tomegah-Dogbé

19

Dans un interview à accordée à nos confrères du site afreepress, l’adjoint au maire de la commune du Golfe 4, Madame Isabelle Améganvi du parti Alliance nationale pour le changement ANC s’est prononcé jeudi sur le polémique du vaccin périmé qui serait administré au togolais.

 

L’avocat Isabelle Améganvi s’est remontée contre la réaction des togolais qui critiquent la cheffe de du gouvernement victoire Tomegah-Dogbé. Pour cet opposant farouche du régime de Faure Gnassingbé, aucun vaccin n’est périmé.

« Le vaccin Johnson & Johnson que le Togo n’a réceptionné pour la toute première fois que le 05 Août 2021 ne peut pas être périmé depuis mars 2021 s’est-elle exclamé ! Il en est de même du vaccin AstraZeneca réceptionné en mars 2021, le Pfizer et tous les autres vaccins qui sont administrés au Togo. L’initiative COVAX ne peut pas avoir livré au Togo des vaccins périmés. C’est vrai qu’on ne s’adresse pas à une population fragile et si réceptive de fake news de la manière dont a procédé la Première Ministre , mais ce n’est pas une raison pour rajouter aux troubles et à la détresse de nos populations et les laisser périr faute de vérité et de discernement », a laissé entendre l’opposante.

Madame Isabelle Améganvi pense que la crise est mal géré au Togo, pour elle, le gouvernement doit revoir sa stratégie de gestion de la pandémie.

« On constate que le gouvernement n’est pas constant dans la gestion de cette crise. On fait un peu de rigueur et la courbe de contamination descend, après on relâche tout et la courbe remonte. La meilleure stratégie que je préconise, c’est la sensibilisation et un raffermissement du système de contrôle du respect des mesures barrières. Mais sur le dernier point, j’insiste qu’il faut le faire avec doigté sachant que nos populations déjà en extrême détresse, sont livrées à elles-mêmes et aux délires déversés à longueur de journées sur les réseaux sociaux. C’est pourquoi, il faut aller avec beaucoup de méthode en pesant bien les mots à utilisés et les messages à passer», a conclu l’adjointe au maire de la Commune Golfe-4.

Pour rappel, la polémique du vaccin périmé est née d’une sortie du premier ministre Victoire Tomegah-Dogbé devant les députés à l’hémicycle, soulignant qu’aucun vaccin périmé ne sera détruit au Togo.

 

commentaires
Loading...