La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Le pass sanitaire désormais exigé dans les services publics et les lieux de culte

35

Le gouvernement togolais renoue avec des mesures relativement drastiques pour poursuivre efficacement sa lutte contre la pandémie liée à la Covid-19. L’exécutif, par le biais du ministre de la fonction publique, Gilbert Bawara, a annoncé la reconduite de l’exigence de la preuve de vaccination ou d’un test PCR valide, pour l’accès aux bâtiments officiels.

Face au relâchement et un non-respect rigoureux des mesures sanitaires dans les services publics, le ministre de la fonction publique, Gilbert Bawara a pensé au pass sanitaire. La nouvelle application de ce règlement est notamment adressée “aux agents publics, aux usagers et aux partenaires de l’administration et des services publics”.

Dans le communiqué, les responsables de ses bâtiments publics et les unités de veille sont sommés de prendre des dispositions idoines pour l’application de cette mesure.

Ci-dessous, le communiqué du gouvernement :

 

Dans le cadre de la stratégie nationale de riposte contre la pandémie à la Covid-19, le Gouvernement a adopté et mis en place une série de mesures et de règles visant à freiner la propagation de la maladie et à préserver la santé et la vie de tous, notamment sur les lieux de travail.

L’application de ces mesures a permis de ralentir les contaminations mais nous devons rester mobilisés pour continuer à préserver notre pays, en particulier avec l’approche de la période des fêtes de fin d’année.

Malheureusement, il nous a été donné de constater un relâchement et le non-respect rigoureux de ces mesures et règles dans les administrations et les services publics.

Face à ce constat, il est rappelé à tous, particulièrement aux agents publics, aux usagers et aux partenaires de l’administration et des services publics, que l’accès aux locaux et aux bâtiments administratifs est strictement subordonné à la présentation d’une preuve de vaccination ou d’un test PCR valide.

A cet effet, il est instamment demandé aux chefs de services publics et aux comités de veille de prendre les dispositions nécessaires en vue du respect rigoureux de cette mesure ainsi que des autres prescriptions qui ont été édictées dans le cadre des efforts pour endiguer la pandémie dans notre pays notamment le port de masque, le lavage des mains et l’application des gestes barrières.

Pour ce faire, des dispositions appropriées seront prises afin de contrôler l’application et le respect des mesures et des règles édictées sur les lieux et bâtiments publics concernés.

commentaires
Loading...