La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Trade Barriers Africa : les commerçants togolais peuvent signaler des entraves

Ils sont nombreux ces petits commerçants, transporteurs et PME qui traversent les frontières du Togo dans le cadre des activités. Sur leurs itinéraires, se trouvent des obstacles telles que les barrières non tarifaires (BNT). Ils disposent désormais de Trade Barriers Africa, un outil pour signaler cette entrave à l’épanouissement de leurs affaires.

Les commerçants togolais peuvent lâcher un ouf de soulagement : Trade Barriers Africa est enfin déployé. C’est une solution numérique qui leur permet d’effectuer en quelques minutes un signalement à travers un formulaire en ligne sur le site internet www.tradebarriers.africa. C’est une contribution à la suppression des barrières non tarifaires (BNT) entre pays de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf).

Ainsi, cette plateforme est la solution au problèmes de quotas d’importation, d’exigences d’étiquetage et d’emballage, ou encore d’inspections répétitives des chargements ainsi que certaines formalités d’entrée et de sortie des marchandises. Bref, tout ce qui constitue un frein au commerce. Trade Barriers Africa répond aux plaintes quotidiennes des micros, petites et moyennes entreprises transfrontalières.

METOCOB 4

« Dorénavant, ils disposent d’un mécanisme en ligne qui leur permettra à terme de commercer plus facilement dans la région, comme dans tout le reste du continent. Juste en créant un compte sur www.tradebarriers.africa et en signalant les BNT, les commerçants et commerçantes peuvent réellement améliorer les conditions dans lesquelles ils et elles exercent leur activité. Il est donc crucial qu’ils s’approprient ce mécanisme », explique le Ministère du commerce, de l’industrie et de la Consommation locale.

Les commerçants sont appelés à utiliser Trade Barriers Africa pour leur bien de leurs affaires. Ils doivent signaler les BNT. “Un mécanisme fiable et sécurisé a enfin été mise au point et nous encourageons l’ensemble des acteurs du commerce transfrontalier, y compris les petits commerçants, à en faire usage autant que possible. C’est en utilisant Trade Barriers Africa que nous parviendrons à faire circuler plus de marchandises d’un pays à un autre et booster nos négoces. », poursuit le ministère.

Il faut noter que Trade Barriers Africa au niveau sous-régional a permis d’éliminer plus de 600 barrières non tarifaires.

commentaires
Loading...