La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Dernière journée de D1 : Maranatha et Gbikinti suspendus

568

Si sa réaction est attendue par les amoureux du football au Togo, la FTF ne s’est faite prier pour suspendre GBIKINTI de Bassar et Maranatha de Fiokpo pour cause de soupçon d’arrangement de match de la dernière journée de la D1. Lors d’une réunion d’urgence tenue hier à son siège à Lomé, la FTF suspend de toutes ses activités les Messagers de Fiokpo et leurs adversaires de dimanche soir jusqu’à nouvelle ordre.

En effet, le public sportif togolais a été abasourdi par l’issue de la rencontre ayant opposé les deux équipes à Bassar. Maranatha de Fiokpo se serait laissé battre sur un score soviétique de 11 buts à zéro par Gbikinti de la localité. Si ce score n’a rien d’étonnant dans le football mondial, le contexte du match et la forme des deux équipes n’auguraient rien de ce scénario. Pour rappel, le club de Womé était troisième avec 40 points avant la dernière journée et Gbikinti était le premier relégable avec 31 points.

Selon certaines indiscrétions  d’un Commissaire au match de la Fédération, l’ambiance était morose hier au siège de la FTF avec hébétement de l’arbitre qui n’en revenait toujours pas. Selon toujours ce commissaire, si on ne peut reprocher à ce match, d’erreurs graves d’arbitrage, les évènements qui se sont produits peuvent justifier dans l’apparence ce score. Des changements de gardiens à la garde des buts par un joueur de champs, en passant par des tirs de loin vers les buts et les plaintes de gardiens qui souffraient de problèmes de vue, tout ce cocktail  était fait pour une victoire sans appel de Gbikinti en présence du président de Maranatha de Fiokpo, Gabriel Améyi, un ancien président de la Fédération togolaise de football. Cette issue malheureuse envoie en D2 les Show Boys de Gomido de Kpalimé, le grand rival du grand Kloto de Maranatha.

Pour lever tout doute et se désengager d’éventuels discrédits, la Fédération togolaise de football, lors d’une rencontre tenue hier à son siège, a suspendu provisoirement Maranatha de Fiokpo et Gbikinti de Bassar de toute activité qu’elle organise conformément à l’alinéa 4 de l’article 65 des statuts de la FTF. Au même moment, l’instance faîtière du football togolais a « décidé de confier le dossier du match Gbikinti vs Maranatha à la Chambre d’instruction de la Commission d’Ethique afin d’enquêter sur les infractions potentiels aux dispositions du code d’Ethique ».

Nous y reviendrons.

Vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...