La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Le célèbre écrivain malien Seydou Badian est décédé

132

Le célèbre écrivain et homme politique malien Seydou Badian Kouyaté est décédé à Bamako dans la nuit de vendredi à samedi à l’âge de 90 ans.

Cette perte met à cet effet, tout un continent en deuil. Ainsi en lisant  Ahmadou Hampaté Bâ lorsqu’il a écrit, « En Afrique, quand un vieillard meurt, c’est une bibliothèque qui brûle » l’on comprend que l’absence de ce grand homme laisse déjà un vide.

« C’est un éminent écrivain. Ses romans (sont) enseignés dans tout le continent africain. Il a toujours servi de conseiller et de guide pour la nouvelle génération d’écrivains africains », a déclaré ce samedi le président de l’Association des écrivains du Sénégal, Alioune Badara Bèye, sur une radio privée sénégalaise RFM.

Né en 1928, Seydou Badian Kouyaté a fait ses études en médecine à l’université de Montpellier en France. Aimant la politique, Seydou Badian a été ministre durant le régime du premier président malien, Modibo Keïta (1960-1968).

Lors du coup d’Etat de Moussa Traoré qui a renversé Modibo Keïta en 1968, le célèbre maître de plume avait été arrêté puis déporté à Kidal (nord). Après sa mise en liberté, il s’exile pendant des années au Sénégal.

Même si l’homme s’éteint aujourd’hui, il a avait des distinctions et la publication
des ouvrages qui font toujours de lui un célèbre acteur de la littérature africaine.

Voici quelques uns de ses ouvrages

1957 : Sous l’orage
1965 : Les Dirigeants africains face à leurs peuples, Grand prix littéraire d`Afrique noire
1976 : Le Sang des masques
1977 : Noces sacrées
2007 : La Saison des pièges, Nouvelles Éditions ivoiriennes et Présence africaine

commentaires
Loading...