La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Les raisons de la présence du PNP dans 03 localités

272


Le gouvernement togolais a confiné par l’entremise du ministre de l’Administration territoriale les manifestations du Parti national panafricain (PNP ) dans trois localités dans le pays au lieu des 10 que souhaite l’organisateur. Les localités retenues sont Togblékopé, une banlieue au nord de Lomé, Sokodé et Afagnan.

Avant d’en arriver à la restriction des manifestations du PNP Search PNP dans seulement 3 localités au lieu des 10 annoncées dans le pays, le ministre de l’Administration territoriale, Payadowa Boukpessi SearchPayadowa Boukpessi s’est justifié dans un courrier réponse à l’organisateur.

Pour la restriction notifiée des manifestations auPNP Search PNP et en ce qui concerne la localité de Togblékopé choisie à l’extrême nord de Lomé, le ministre Boukpessi a expliqué qu’eu égard aux précédentes marches « les riverains des différents lieux ont indiqué qu’ils ne sont plus prêts à supporter le passage de cortège de manifestants. Il est évident qu’une telle situation peut entrainer des troubles graves à l’ordre public si des manifestations se produisent dans ces lieux au mépris des préoccupations soulevées par les riverains ».

Pour ce qui est du cas des villes de l’intérieur du Togo, le ministre Boukpessi a fait comprendre qu’en raison de l’existence de 115 partis politiques dans le pays, les forces de l’ordre et de sécurité doivent rester disponibles pour encadrer les manifestations de tous les partis politiques. En parant de cette situation, il a jugé nécessaire qu’il faut limiter le nombre de manifestations simultanées.

Au-delà de la limitation des manifestations dans 3 localités du Togo, les inquiétudes qui planent sur la ville de Kpalimé après la mise en garde des chefs cantons à recourir aux « Ablafo », chasseurs traditionnels, pour empêcher les manifestations du PNP Search PNP sont levées, car la décision rendue par le ministre Boukpessi s’apparente à une interdiction.

En attendant une réaction du PNP Search PNP sur les suites réserverez a ses manifestations simultanées prévues pour le samedi 13 avril, rappelons que ce parti de l’opposition togolaise a appelé à manifester dans les rues du pays pour exiger l’application intégrale des points de la feuille de route de la CEDEAO, la poursuite des mesures d’apaisement et la libération des manifestants précédemment arrêtées.

Le gouvernement togolais a confiné par l’entremise du ministre de l’Administration territoriale les manifestations du Parti national panafricain (PNP) dans trois localités dans le pays au lieu des 10 que souhaite l’organisateur. Les localités retenues sont Togblékopé, une banlieue au nord de Lomé, Sokodé et Afagnan.

Avant d’en arriver à la restriction des manifestations du PNP Search PNP dans seulement 3 localités au lieu des 10 annoncées dans le pays, le ministre de l’Administration territoriale, Payadowa Boukpessi SearchPayadowa Boukpessi s’est justifié dans un courrier réponse à l’organisateur.

Pour la restriction notifiée des manifestations auPNP Search PNP et en ce qui concerne la localité de Togblékopé choisie à l’extrême nord de Lomé, le ministre Boukpessi a expliqué qu’eu égard aux précédentes marches « les riverains des différents lieux ont indiqué qu’ils ne sont plus prêts à supporter le passage de cortège de manifestants. Il est évident qu’une telle situation peut entrainer des troubles graves à l’ordre public si des manifestations se produisent dans ces lieux au mépris des préoccupations soulevées par les riverains ».

Pour ce qui est du cas des villes de l’intérieur du Togo, le ministre Boukpessi a fait comprendre qu’en raison de l’existence de 115 partis politiques dans le pays, les forces de l’ordre et de sécurité doivent rester disponibles pour encadrer les manifestations de tous les partis politiques. En parant de cette situation, il a jugé nécessaire qu’il faut limiter le nombre de manifestations simultanées.

Au-delà de la limitation des manifestations dans 3 localités du Togo, les inquiétudes qui planent sur la ville de Kpalimé après la mise en garde des chefs cantons à recourir aux « Ablafo », chasseurs traditionnels, pour empêcher les manifestations du PNP Search PNP sont levées, car la décision rendue par le ministre Boukpessi s’apparente à une interdiction.

En attendant une réaction du PNP Search PNP sur les suites réserverez a ses manifestations simultanées prévues pour le samedi 13 avril, rappelons que ce parti de l’opposition togolaise a appelé à manifester dans les rues du pays pour exiger l’application intégrale des points de la feuille de route de la CEDEAO, la poursuite des mesures d’apaisement et la libération des manifestants précédemment arrêtées.

Source: togotribune

commentaires
Loading...