La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Stop aux flux financiers illicites

593

er) rang mondial avec 105 % de flux financiers illicite  dans le commerce publique; dans les domaines de la santé et de l’éducation avec respectivement 2435,9 % et 1088 %; et 8ième rang dans le domaine des revenus fiscaux avec 497,9 %. Ces résultats sont ceux du dernier rapport de Global Financial Integrity, un organisme international américaine spécialisée l’étude des flux financiers illicites. Selon cet organisme international, les flux financiers illicites font perdre 2.5 milliards de FCFA à l’Afrique chaque année . Pour cela, l’organisation internationale veut aider la société civile africaine à lancer une campagne populaire dénommée « Arrêtons l’hémorragie-Campagne pour éliminer les flux financiers illicites en provenance d’Afrique ». « La tâche essentielle à laquelle les organisations de la société civile et les partenaires africains doivent s’atteler est de poser correctement la problématique des flux financiers illicites dans le contexte africain et d’élaborer des réponses politiques typiquement africains », préconise-t-il. Il faut rappeler que les flux financiers illicites concernent les fraudes et évasions fiscales, fausse facturation et falsification des factures, blanchiment d’argent et des prix de transfert, la corruption et la contrebande etc.          ]]>

Vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...