La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Déclaration des biens et avoirs: la campagne nationale d’information et de sensibilisation officiellement lancée

C’est le Ministre des Droits de l’Homme, de la Formation à la Citoyenneté, des Relations avec les Institutions de la République, Christian Eninam TRIMUA  qui a procédé au lancement ce mardi 31 janvier 2023 de la campagne nationale d’information et de sensibilisation sur la déclaration des biens et avoirs, en présence de plusieurs personnalités politiques, administratives, religieuses et traditionnelles.

Le Médiateur de la République souhaite favoriser l’appropriation par les assujettis, du contenu des textes sur la déclaration de biens et avoirs afin de susciter leur adhésion pour un bon déroulement du processus.

« C’est enfin pour nous, l’occasion d’informer et de former le public sur les autres attributions du Médiateur de la République, notamment celle relative à la réception et à l’examen des réclamations des citoyens contre l’administration publique, de veiller à l’exécution des décisions de justice et de remédier à tout dysfonctionnement administratif, en un mot, à la mal administration », a fait savoir le Médiateur de la République, Mme Awa Nana-Daboya.

Elle relève que la sensibilisation des assujettis à la déclaration de biens et avoirs, et au-delà de l’ensemble de la population, s’avère une nécessité impérieuse pour la réussite du processus amorcé par le pays.

La campagne nationale permettra de mobiliser les citoyens autour du processus de déclaration de biens et avoirs. Il est prévu à cet effet des ateliers d’information et d’échanges dans le grand Lomé et les 5 grandes régions économiques du pays.

« La campagne marquera le coup d’envoi de l’enregistrement effectif des déclarations de biens et avoirs par les services du Médiateur de la République », a ajouté le Médiateur, qui par ailleurs, a été le premier à se conformer à la loi organique, en déclarant le 24 janvier 2022, ses biens et avoirs devant la Cour Constitutionnelle.

Le lancement de cette campagne nationale a été suivi d’un premier atelier d’information et d’échanges. Il a réuni les acteurs du grand Lomé. Occasion pour le Ministre des Droits de l’Homme, de la Formation à la Citoyenneté d’inviter les participants à s’impliquer pour accompagner l’initiative du gouvernement dont l’objectif est de garantir la transparence dans la gestion des affaires publiques.

« Cette campagne s’inscrit dans la droite ligne des efforts du Gouvernement tendant à promouvoir la transparence dans l’exercice des fonctions publiques, à garantir l’intégrité et la probité des serviteurs de l’Etat et à prévenir l’enrichissement illicite chez les Hautes Personnalités, Hauts Fonctionnaires et Agents Publics », a rappelé le porte-parole du gouvernement.

Près de 2000 participants issus du secteur privé, des partis politiques, des centrales syndicales, des médias officiels et privés, des autorités religieuses et traditionnelles et des acteurs de la société civile seront touchés par cette campagne.

commentaires
Loading...