La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

RéMEDD, un remède aux problèmes de developpement durable

590

Le Réseau des Médias Engagés pour le Développement Durable (RéMEDD-Togo) a officiellement lancé ses activités ce 09 décembre 2018 à Lomé. Porté sur les fonts baptismaux le 26 Avril 2017 à la Maison de la presse, le RéMEDD-Togo regroupe les médias engagés à accompagner les secteurs public et privé dans la réalisation des 17 objectifs du développement durable (ODD) à l’horizon 2030 au Togo. Rappelons que le Togo est un pays pilote de ce Project de développement durable.

Pour le président de RéMEDD, Isidore Akolor: “Le Réseau n’est là que pour accompagner, éduquer, sensibiliser et informer la population sur les objectifs de développement durable à l’horizon 2030. Vous n’êtes pas sans savoir que le Togo est l’un des pays pilotes. A ce sujet-là, nous ne devons pas faillir à notre responsabilité sociale d’accompagner le secteur public et le secteur privé qui s’engagent dans le développement durable. Le développement durable est un concept qui est après les objectifs du millénaire pour le développement à l’horizon 2030 qui invite tous les peuples à se développer de façon durable“.

Le Réseau a pour but de contribuer à l’amélioration des conditions de vie socio-économique des communautés de base dans une approche de développement humain durable et participatif.

Le réseau, à travers ses stratégies de communication, veut apporter un changement de comportement en atténuant ou réduisant la pauvreté sous toutes ces formes, éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et la promouvoir l’agriculture durable, la lutte contre le changement climatique et se propose d’accompagner les médias membres à promouvoir les 17 ODD.

Pour arriver à ces fins, Rémedd pense axer ses interventions dans les domaines touchant la pauvreté, l’éducation, la formation, l’information et les techniques de l’information et de la communication, la santé et l’environnement, le genre, sans oublier l’accompagnement de l’outil de développement durable, la mobilisation, la sensibilisation, la communication et la couverture médiatique des activités liées aux ODD et la gestion d’actions communes des médias membres.

Nos activités se feront en synergie. Nous regroupons des médias de Lomé jusqu’à Cinkassé et que chaque canton puisse se développer de lui-même, donc c’est un développement endogène que nous prônons et c’est ça même le critère de développement durable. C’est les aspects que le Togo a choisi comme le TOGO est le pays pilote et il a des objectifs à cibler parmi les 17 objectifs et à un chronogramme pour les réaliser. Nous nous allons jouer notre rôle de responsabilité sociale et accompagner les pouvoirs publics et toutes les sociétés privées qui se mettent dans ce concept de réaliser ces objectifs de développement durable” a précisé le président.

Ainsi, des actions seront menées pour:

  • sensibiliser et former les populations à la base;
  • faire des émissions radiophoniques et télévisées;
  • organiser des activités socioculturelles et;
  • accompagner l’outil de développement durable dans ses phases d’émergence des petites et moyennes industries et entreprises de 2017 à 2022 et de maturité 2023 à 2030, conformément au plan d’affaire du programme de l’Entreprise Sociale du Marché Commun (ESMC) pour la réalisation des ODD au Togo et dans le monde.
Vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...