La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

CAN 2019 : Le Ghana bat Guinée-Bissau et finit premier de son groupe

409

Grâce à un bon début de seconde période, et des buts de Jordan Ayew et Thomas Partey, le Ghana est venu à bout de la Guinée-Bissau (2-0). Avec le nul du Cameroun, les Black Stars s’emparent de la tête du groupe F.

Tout s’est joué à un but. Un petit but, qui a permis au Ghana, victorieux 2-0 de la Guinée-Bissau, de souffler la première place du groupe F au Cameroun, qui l’occupait avant le coup d’envoi. Alors que les Lions Indomptables ont été tenus en échec par le Bénin (0-0), les deux équipes se sont retrouvées avec le même nombre de points (5, chacun une victoire et deux nuls), la même différence de buts (+2), et la même différence de buts particulière (0-0 lors de leur confrontation). Il a donc fallu invoquer le septième critère dans la hiérarchie pour départager les deux équipes, à savoir le nombre de buts inscrits : 4 pour le Ghana, 2 pour le Cameroun. L’opération parfaite pour les Black Stars.

Le Ghana a eu chaud

Ce n’était pourtant pas forcément bien parti pour la fratrie Ayew et ses coéquipiers. Les Lycaons bissaoguinéens, derniers du groupe F avec 1 point avec le coup d’envoi, pouvaient encore espérer se qualifier en cas de victoire et poussaient fort dans les premières minutes pour ouvrir la marque. 17e minute, Piqueti envoyait une mine qu’Ofori déviait de justesse sur sa barre. Les Bissaoguinéens auraient même pu espérer obtenir deux penalties, le premier sur une faute non sifflée dans la surface en tout début de match et le second sur une main d’André Ayew à la réception d’un corner.

Mais le Ghana s’en tirait bien, et allait petit à petit prendre le contrôle de ce match. Après trente minutes apathiques, les Black Stars mettaient enfin la pression sur le but adverse. Au retour des vestiaires, les Ghanéens démarraient pied au plancher : trente secondes après le coup d’envoi, Baba lançait parfaitement Jordan Ayew côté gauche, lequel éliminait Soares et ajustait Jonas Mendes d’une superbe frappe en finesse lucarne opposée (1-0, 46e). Les Bissaoguinéens, malheureux, touchaient deux fois les montants en l’espace de dix minutes (52e, 65e) et butaient sur Ofori, décisif sur un coup franc puissant botté par Cande (64e), avant de finalement encaisser un deuxième but. Baba, encore lui, était parfaitement trouvé par André Ayew côté gauche et servait Thomas Partey devant le but (2-0, 72e). Le but de la première place pour le Ghana.

Avec Francefootball.fr

commentaires
Loading...