La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Congo: Vital Kamerhe est-il impliqué dans le décès du juge en charge de son dossier ?

311

La subite disparition du juge Raphaël Yanyi, chargé du dossier «Programme des 100 jours » dans lequel est accusé Vital Kamerhe, l’ancien directeur de cabinet de Félix Tshisékédi, a suscité nombre de questions et de réactions au Congo.

Selon ses proches, il était bien portant ce mardi 02 juin jusqu’à 16h, heure à laquelle les premiers signes de faiblesses se sont pointés avant de dégénérer et de le conduire vers la grande sortie plus tard dans la soirée.

Comment expliquer qu’une personne bien portante meurt sans raison apparente ? Cette réflexion a tourné en boucle dans la tête des congolais qui pour la plupart ont réagi sur les réseaux sociaux. Parmi ces réactions, on retient celui d’un avocat, Hervé Diakese. Il est activiste et membre du mouvement “Le Congolais” debout qui déclare : « Honorer sa mémoire c’est aussi poursuivre sans désemparer toutes ces actions judiciaires autour du “programme des 100 jours” ».

C’est le même programme qui a conduit Vital Kamerhe quelques mois plutôt devant Raphaël Yanyi. Et maintenant ce dernier meurt alors que les audiences étaient jusque là tendues.

La piste de l’assassinat n’est pas écartée ; il s’agirait officieusement d’un empoisonnement en attendant les résultats officiels de l’autopsie qui seront peut être disponible dans 15 jours. Des légistes se sont d’ores et déjà saisis du corps pour élucider les causes de la mort.

Les jeunes du Congo, révoltés exigent de la part des autorités que cette affaire soit au plus vite élucidée. En attendant la reprise des débats le 03 juin, le barreau congolais va devoir choisir un autre juge président. Mais qui acceptera cette lourde tâche ?

Vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...