La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Quelques conseils pratiques pour éviter les pertes blanches

543

Les mycoses vaginales, telles que les pertes blanches, sont une affection bénigne, mais fréquente, qui touche de nombreuses femmes. Comment les traiter en un temps record ? Voici quelques recettes très efficaces pour venir à bout de ses affections.

L’appareil génital de la femme s’auto nettoie certes, mais il faut lui venir en aide par des traitements afin d’éviter certaines mycoses. C’est le cas des pertes blanches, qui font penser à une infection vaginale, quand elles deviennent malodorantes. Et pour les traiter, vous pouvez faire usage des astuces naturelles.
Les Bains de siège contre les pertes blanches
Pour le faire, faites l’infusion d’une des plantes suivantes : feuilles de plantain, sauge entière, lavande, romarin, achillée mille-feuille dans une petite quantité d’eau (entre 150 et 300 ml). Bien filtrer avant de l’utiliser. Apres infusion, assurez-vous que la température de l’eau soit égale à celle du corps ou un peu plus élevée. Il est conseillé de prendre ces bains de siège tout en l’alternant avec l’une des recettes suivantes. L’achillée millefeuille est spécialement recommandée pour le traitement de tous les problèmes gynécologiques.

L’infusion de cannelle

Pour le réaliser, il faut infuser 10 à 15g d’écorce de cannelle par litre d’eau et prenez trois tasses par jour. En effet, la cannelle est très efficace pour le traitement de cette infection.

L’huile de noix de coco

Elle est efficace pour le traitement des mycoses génitales et d’autres démangeaisons de la vulve. Cependant, avant cela, il faut prendre le soin de bien nettoyer la partie intime, ainsi que les mains puis induire l’huile à l’intérieur du vagin et de la vulve. Son odeur est agréable et ne gêne pas, même durant les parties de jambes en l’air. Mais comment préparer l’huile de coco.

Préparation de l’huile de coco
L’huile de coco s’obtient à partir du lait de coco. La première étape consiste à extraire l’eau. Pour l’extraction percez trois trous de la noix de coco, et recueillez l’eau du coco dans un récipient et conservez-le. Ensuite ouvrir la noix de coco par la moitié, retirez la pulpe et râpez-la, puis emballer la dans un tissu fin en coton ou à défaut, utiliser une passoire en tissu et pressez-la solution pour en retirer la plus grande quantité de lait possible, un bocal en dessous permet de recueillir le lait. Une fois le lait obtenu, additionner l’eau de coco, attendez quelques minutes pour fusionner les deux composants et pressez à nouveau. Après la fusion, le lait de coco est prêt et la préparation de l’huile de coco maison peut commencer. Portez le lait au feu doux sur une casserole et remuer sans interruption jusqu’à évaporation de l’eau, l’épaississement du lait, l’obtention des granulés. Une fois les protéines du lait totalement séparées de l’huile, filtrer à l’aide d’une passoire pour extraire l’huile. Vous avez votre huile de coco pour vos multiples usages. L’huile de coco doit être gardée au réfrigérateur, 3 ou 4 heures pour sa solidification, et peut être conservée longtemps si l’on additionne quelques gouttes de vitamine E.

L’infusion de persil plat

Tout comme les cannelles, infusez un bouquet de persil à feuilles plates dans un litre d’eau. Puis boire une tasse avant chaque repas.

Le thé de feuille de goyaves

Faites bouillir les feuilles de goyave dans un litre d’eau. Puis retirez-le, laissez-le reposer et utiliser l’infusion pour les toilettes intimes. Répétez ce traitement deux fois par jour durant une semaine complète.

Une gousse d’ail par jour

Consommez une gousse d’ail chaque matin après votre petit-déjeuner. Par ailleurs, n’hésitez pas à aller voir, votre gynécologue, dès que les pertes blanches commencent par sentir mauvais, ou à devenir jaunâtres, brunâtre, ou encore accompagnées de démangeaisons.

L’huile de noix de coco

Elle est efficace pour le traitement des mycoses génitales et d’autres démangeaisons de la vulve. Cependant, avant cela, il faut prendre le soin de bien nettoyer la partie intime, ainsi que les mains puis induire l’huile à l’intérieur du vagin et de la vulve. Son odeur est agréable et ne gêne pas, même durant les parties de jambes en l’air. Mais comment préparer l’huile de coco.

Préparation de l’huile de coco

L’huile de coco s’obtient à partir du lait de coco. La première étape consiste à extraire l’eau. Pour l’extraction percez trois trous de la noix de coco, et recueillez l’eau du coco dans un récipient et conservez-le. Ensuite ouvrir la noix de coco par la moitié, retirez la pulpe et râpez-la, puis emballer la dans un tissu fin en coton ou à défaut, utiliser une passoire en tissu et pressez-la solution pour en retirer la plus grande quantité de lait possible, un bocal en dessous permet de recueillir le lait. Une fois le lait obtenu, additionner l’eau de coco, attendez quelques minutes pour fusionner les deux composants et pressez à nouveau.
Après la fusion, le lait de coco est prêt et la préparation de l’huile de coco maison peut commencer. Portez le lait au feu doux sur une casserole et remuer sans interruption jusqu’à évaporation de l’eau, l’épaississement du lait, l’obtention des granulés. Une fois les protéines du lait totalement séparées de l’huile, filtrer à l’aide d’une passoire pour extraire l’huile. Vous avez votre huile de coco pour vos multiples usages. L’huile de coco doit être gardée au réfrigérateur, 3 ou 4 heures pour sa solidification, et peut être conservée longtemps si l’on additionne quelques gouttes de vitamine E.

commentaires
Loading...