La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

USA: Un jeune de 25 ans s’est retrouvé piégé dans un frigo

97

Aux USA, une disparition inquiétante a été résolue avec les analyses ADN faites sur une dépouille retrouvée en janvier.

Deux mystères viennent d’être élucidés dans l’Etat américain de l’Iowa. Le corps découvert au mois de janvier, derrière la chambre froide d’un ancien supermarché, a été identifié.

La brigade criminelle des USA a annoncé lundi que les analyses ADN réalisées avaient donné un nom au corps décomposé retrouvé le 24 janvier par des ouvriers qui détruisaient l’ancien supermarché No Frills, un magasin ouvert 24 heures/24 à Council Bluffs, une ville de 62 500 habitants située à deux heures de voiture de Des Moines, la capitale de l’Etat. À l’époque, la police avait dit que le corps semblait être là depuis des années

Et en effet, il était là depuis près de 10 ans. L’identification a permis de résoudre une affaire. Larry Ely Murillo-Moncada, l’homme correspondant à l’ADN, n’avait plus donné de nouvelles depuis fin 2009. Sa disparition avait été signalée par ses parents. Le 28 novembre 2009, leur fils, âgé de 25 ans et employé du supermarché, avait quitté la maison en colère après des éclats de voix. En pleine tempête de neige, « il était parti sans chaussures ni chaussettes, sans clés ni voiture », a expliqué lundi le sergent Brandon Danielson, de la police de Council Bluffs. Il n’avait pas emporté non plus ses médicaments, d’après ses parents.

No Frills, une boulangerie-supermarché, a fermé ses portes entre 2015 et 2016. Le 28 novembre 2009, Larry Ely n’était pas au planning. Selon le sergent Danielson, il était fréquent que des employés aillent et viennent dans le magasin, même un jour de repos. D’anciens employés ont affirmé à la police qu’ils se juchaient fréquemment sur les armoires réfrigérantes où des marchandises étaient stockées. L’hypothèse est qu’en grimpant sur l’un des frigos, le jeune homme soit tombé. Piégé dans un espace de 45 cm de large, et d’environ 3 m de haut, il n’avait pas les moyens de s’extirper. « Les machines faisaient tellement de bruit, il n’y avait probablement aucune chance que ses appels à l’aide soient entendus », a déploré l’officier.

Mais entre la disparition du jeune homme, fin 2009, et la fermeture de l’établissement, il s’est écoulé plus de six années. L’autopsie des restes de Larry Ely Murillo-Moncada n’a démontré aucun signe de coups ou de traumatisme. Le dossier a été classé pour mort accidentelle.

Source: Doingbuzz

commentaires
Loading...