La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique
Contact Elite vertical

Ghana : les nécessiteux sont servis dans une église à Accra

46

Des chrétiens de l’église « International Central Gospel Church (ICGC) » à Accra se sont servis gratuitement dans le tronc de collecte des offrandes le mardi 29 octobre 2013 afin de subvenir à leurs besoins financiers.

Le fait s’est produit lorsqu’après la collecte des offrandes par les membres de l’église, Mensah Otabil, le pasteur principal de l’église ICGC, a demandé aux chrétiens qui sont dans le besoin à venir se servir dans le tronc.

Cet appel inhabituel a suscité de la curiosité chez des membres qui ne s’en revenaient pas. A la suite de l’appel, des chrétiens concernés se sont levés pour aller prendre de l’argent. Certains bénéficiaires de ce geste de bonne volonté ont confirmé les faits mais n’ont pas révélé le montant pris.

L’écho de cette nouvelle s’est répandu un peu partout dans la capitale ghanéenne et a suscité beaucoup de commentaires. A l’origine, dans son message à l’attention des chrétiens, le pasteur Otabil a évoqué les difficultés économiques qui sévissent un peu partout. Par rapport à ces contraintes, il a estimé que l’église se doit de venir au secours des chrétiens sur tous les plans à savoir spirituel, social et matériel.

A cet effet, le leader de l’ICGC ajoutera que qu’il croit de tout son être que la solution aux problèmes des chrétiens se trouvent dans l’église. Pour le pasteur, l’église est plus efficace que n’importe quelle autre organisation humaine, sociale ou coopérative sur la terre. De ce fait, il a estimé que l’église étant le corps du Christ, elle se doit de s’investir pour ses membres.

Rappelons que sur la base de l’acte symbolique posé, le pasteur Otabil a précisé que c’était une recommandation divine basée sur le livre des Actes au chapitre 11. Toutefois, il a découragé ceux qui ne sont pas dans le besoin à désister de venir prendre de l’argent comme ce fut le cas pour des appels humanitaires passés lorsque des gens se sont insérés dans des cas sociaux.

Enfin, après cette opération de libre-service dont des nécessiteux ont bénéficié, certains ghanéens qui croient avoir raté cette occasion, souhaitent que le pasteur réédite son appel un dimanche pour qu’eux aussi puissent en bénéficier.

Source : Africardv.com

- Advertisement -

- Advertisement -

commentaires
Loading...