La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Qui est Bob Marley, la légende celebrée le 11 mai?

428

Mort le 11 mai 1981, à l’âge de 36 ans, Bob Marley est demeuré une icone mondiale célébrée à travers le monde aujourd’hui. 7 choses à savoir sur le personnage.

Famille

Robert Nesta Marley aka Bob Marley est né le 6 février 1945 en Jamaïque d’un père blanc d’origine anglaise âgé de 50 ans et d’une mère jamaïcaine, à l’époque âgée de 18 ans. Mort à l’âge de 36 ans, Bob est enterré dans son village natal, à Nine Miles, près des plages où Christophe Colomb jeta l’ancre, lors de son second voyage vers le Nouveau Monde.

Ouvrier à 19 ans

À 19 ans, Bob Marley est sans ressources, il rejoint sa mère dans le Delaware aux États-Unis en 1966. Son but : faire de l’argent pour monter une maison de disques à son retour en Jamaïque. Pendant sept mois, il travaille comme laborantin pour le compte de la Dupont Chemical Company ainsi que dans les ateliers du constructeur Chrysler.

Rastafarisme

À la fin des années soixante-dix, en Jamaïque, Bob Marley n’est qu’un chanteur de reggae parmi les autres, en Jamaïque. Mais la venue du Ras Tafari Mekonnen, couronné en 1930, roi d’Ethiopie, sous le nom d’Haïlé Sélassié fait vibrer toute l’île. Malheureusement Bob est au États-Unis, toujours chez Chrysler.

Il se rattrapera en 1976, année de la sortie de son album Rastaman Vibration dont le titre War reprend le discours d’Haïlé Sélassié prononcé devant l’ONU, en 1963. Il deviendra rastafari en 1966 et vouera un culte à Haïlé Sélassié. Si Bob Marley définissait Haïlé Sélassié comme le messie, l’envoyé de Dieu sur terre, il se définissait lui-même comme un messager.

Coureur de jupons

Bob Marley est connu pour avoir aimé les femmes, toutes sortes de femmes. Il a eu dix enfants de sept mères différentes, sans compter ceux que l’héritage Marley a refusé de prendre en compte. On parle de vingt-cinq héritiers mis de côté. Dans les ruelles de Trench Town, où Bob a commencé à chanter, ses premières copines furent ses voisines. Mais le monde retiendra le nom de Rita, Rita Marley avec qui il a eu 5 enfants.

Petite anecdote : Bob Marley a eu 3 enfants en 4 semaines de 3 femmes différentes !

Assassinat manqué

En 1976, la Jamaïque est enclin à une guerre civile engendrée par des discordes politiques. Au milieu de ce chaos, Bob Marley propose un concert gratuit intitulé “Smile Jamaica”. Deux jours avant, il échappe à une fusillade déclenchée à son domicile par six hommes armés. Blessé à la poitrine et au bras, touché 7 fois, il assure quand même le concert devant 80 000 personnes.

Affaibli, incapable de tenir sa Gibson à cause de ses blessures, Bob annonce qu’il ne jouera finalement qu’une chanson. Sur ce, il entame un set époustouflant de 90 minutes ! Heureux, victorieux et rigolard, Bob quitte la scène en mimant un cow-boy en plein duel, exhibant sa blessure puis partant dans une danse africaine. Une image anthologique, mystique et mythique… Après ce succès, Bob s’envola pour Londres, où il doit séjourner 18 mois, à l’abri des violences de la Jamaïque.

Panafricaniste

Bob Marley exprime son souhait de voir le continent africain s’unir. Prônant le retour des Caribéens en Afrique, il s’y rend pour la première fois cette même année, soit en 1978. Après un passage au Kenya, il découvre l’Éthiopie ravagée par la guerre. Il sera particulièrement choqué en découvrant qu’Haïlé Sélassié, mort en disgrâce en 1975, a été inhumé dans une tombe anonyme.

Il se rend également au Gabon ,où il rencontre, Pascaline Bongo, la fille du président du Gabon avec laquelle il aura une liaison. Enfin, il donne un concert à Harare, dans le cadre de la fête de l’Indépendance du Zimbabwe le 18 avril 1980.

Décès

La légende raconte qu’un accident survenu lors d’un match de football a précipité sa perte. Mai 1977 : dingue de ballon rond, le chanteur et ses musiciens disputent un match amical en compagnie de journalistes parisiens, devant la tour Eiffel. Lors d’un contact, les crampons d’un adversaire broient littéralement le gros orteil de Marley.

Blessé, le chanteur n’écoute aucun avis médical et choisit de poursuivre sa tournée. il boitait après avoir essayé toutes sortes de traitements. Il ne voulait pas de médicaments européens, il croyait en Jah Rastari, jusqu’à ce qu’il finisse par se décider à aller se soigner dans une clinique, en Allemagne.

Les médecins diagnostiquent un mélanome malin et préconisent l’amputation de l’orteil, chose que l’artiste refuse. Le cancer progresse, se généralise. Malheureusement, Bob décédera le 11 mai 1981, à l’âge de 36 ans, de ses suites de cette maladie.

commentaires
Loading...