La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Ilyas Tchat : « J’écris pour partager ma vision unique des choses »

36

La littérature Togolaise a de beaux jours devant elle. Chaque année de nouveaux talents tapis dans l’ombre émergent et font voyager les cœurs. Ilyas Tchat est l’un de ses jeunes auteurs togolais à qui la poésie a confié des secrets.
Dans une récente interview, le jeune auteur fait quelques révélations.

 

Pourquoi écrivez vous ?

 

J’écris pour partager ma vision unique des choses, pour exprimer avec une justesse possible ma façon d’appréhender le monde dans lequel nous vivons aujourd’hui. L’art d’écrire m’est apparu depuis mon enfance. J’ai toujours cherché à régler certains problèmes à travers l’écriture. Dans mes multiples aventures, j’ai eu dû mal à retrouver parmi les écrivains Africains, les miens. C’est cette force qui m’a aussi poussé vers l’écriture. Toute ma vie n’a été en partie qu’une suite de réflexion interminable.

 

Quel genre littéraire vous préférez ?

 

J’aime pratiquement tous les genres littéraires, le genre qui me tient le plus à cœur est la poésie. La poésie pour moi est la psyché de l’âme. Écrire des poèmes n’est pas une chose aisée. C’est le seul genre dans lequel on parle peu pour dire beaucoup. Les poèmes pour moi propulsent l’homme dans une méditation bénéfique. Je n’ai jamais eu trop envie d’écrire beaucoup pour dire peu. C’est justement ce qui m’a permis de choisir la poésie comme genre d’expression de mes sentiments.

 

Dites-nous quel est vôtre thème favori ?

 

Thème favori? Je n’ai pas de thème spécifique, je suis la voix des sans voix, la trompette du peuple, je n’ai pas le droit de m’intéresser à un problème donné. Je crois qu’un poète est le mieux placé pour parler de tous les cancers sociaux qui gangrènent son temps ou son époque. Je pouvais donc affirmer haut et fort que tout ce qui touche à la dignité humaine m’intéresse et toujours me concernera.

 

Parlez nous de votre œuvre

Ma dernière œuvre est ” La traversée” , un recueil de poèmes qui dénonce les différents fléaux qui rongent les sociétés africaines. C’est un miroir qui reflète l’âme de l’Afrique telle qu’elle souffre. Pourquoi la traversée ? La traversée parce que l’Afrique est longtemps restée sans aucune mutation, la jeunesse se trouve au milieu d’un désert et souffre amèrement. Merci. Mon plus grand rêve est de redorer le blason, rehausser plus l’image de la littérature togolaise voire Africaine. La littérature togolaise semble inexistante puisque la politique autour du livre est faible, peu d’écrivains togolais arrivent à vivre de leur art. Un auteur qui publie au Togo, le fait souvent pour l’amour de sa patrie sinon les œuvres des togolais sont mal vendues sur l’échiquier international. Voilà l’image de tout ce que nous vivons comme auteur dans notre pays.Il manque des ambitions et le soutien aux jeunes auteurs. C’est pour cela que je ferai de mon mieux pour aider du possible la chaîne du livre au Togo. Mes prochains recueils seront plus tonitruants. Et j’ai déjà un nouveau recueil qui fera mouche sur tous les plans. Je vous promets du lourd. Bientôt nous nous reverrons. Merci

commentaires
Loading...